En 2020, Novartis a enregistré une croissance de son chiffre d’affaires et de sa marge; il a continué de faire progresser sa prochaine vague de médicaments

Jan 26, 2021
  • Chiffre d’affaires net des activités poursuivies1 en hausse de 3% (tcc2, +3% USD):
    • Pharmaceuticals: cette unité opérationnelle a progressé de 5% (tcc), soutenue par Entresto (+44% tcc), Zolgensma (atteignant USD 0,9 milliard), Cosentyx (+13% tcc), Ilaris (+31% tcc) et par l’acquisition de Xiidra (+95% tcc)
    • Oncology: cette unité opérationnelle a enregistré une hausse de 3% (tcc), stimulée par Promacta/Revolade (+23% tcc), Jakavi (+20% tcc), Kisqali (+45% tcc), Tafinlar + Mekinist (+16% tcc) et Piqray (atteignant USD 0,3 milliard)
    • Sandoz: son chiffre d’affaires s’est aligné sur celui de l’an dernier (tcc, -1% USD), tandis que les produits biopharmaceutiques ont progressé de 19% (tcc)
    • La demande a souffert du Covid-19, en particulier l’ophtalmologie, la dermatologie et les ventes au détail de Sandoz
  • Résultat opérationnel core² en croissance de 13% (tcc, +9% USD) et amélioration de la marge core d’Innovative Medicines et de Sandoz respectivement à 35% et à 24% du chiffre d’affaires, sous l’effet de la croissance du chiffre d’affaires, d’une baisse des dépenses et d’une amélioration de la productivité
  • La transformation continue de Manufacturing and Business Services a contribué à la hausse de la marge core
  • Résultat opérationnel en hausse de 19% (tcc, +12% USD), soutenu principalement par la progression des ventes et de la productivité, incluant une diminution des dépenses
  • Résultat net des activités poursuivies en progression de 20% (tcc, +13% USD), stimulé principalement par la hausse du résultat opérationnel
  • Free cash-flow² de l’exercice à USD 11,7 milliards (-10%) car la hausse du résultat opérationnel a été plus que contrebalancée par les paiements en lien avec des affaires judiciaires et par la baisse des produits de cession
  • Étapes clés de l’innovation au cours de l’exercice:
    • Nouvelles homologations: notamment Kesimpta (USA), Leqvio (UE), Zolgensma (UE), Tabrecta (USA), Cosentyx pour la spondylarthrite de la colonne vertébrale non radiographique, Adakveo (UE) et Piqray (UE)
    • Résultats des principaux essais: Beovu (DMLA), Jakavi (RGCH), asciminib (LMC) et iptacopan (PNH, GC3)
    • Désignation de percée thérapeutique par la FDA accordée à iptacopan (PNH) et à ligelizumab (USC)
  • Progrès importants pour gagner la confiance de la société civile: émission du premier emprunt obligataire lié au développement durable dans le secteur de la santé visant à améliorer l’accès aux médicaments et engagement à réduire à zéro net les émissions de carbone d’ici à 2030
  • Dividende de CHF 3,00 par action, en augmentation de 1,7%, proposé pour 2020
  • Prévisions3 des activités poursuivies¹ en 2021: hausse du chiffre d’affaires net à un chiffre dans le bas ou le milieu de la fourchette; hausse du résultat opérationnel core à un chiffre dans le milieu de la fourchette, soit plus que le chiffre d’affaires

Bâle, le 26 janvier 2021 - En commentant les résultats, Vas Narasimhan, CEO de Novartis, a déclaré: «En dépit des défis posés par le Covid-19, Novartis a réalisé une excellente performance en 2020 dans toutes ses priorités stratégiques. Sur le plan opérationnel, nous avons augmenté notre chiffre d’affaires et continué d’améliorer nos marges opérationnelles core dans Innovative Medicines. Nous avons accompli de grands progrès dans la prochaine vague de médicaments en obtenant nombre d’homologations, à l’instar de Kesimpta aux Etats-Unis ainsi que de Leqvio et Zolgensma dans l’Union européenne et fait progresser notre pipeline, à la fois large et profond, de médicaments premiers de leur classe arrivés à mi-parcours de leur développement. Tournés vers l’avenir, nous sommes persuadés que les progrès accomplis dans nos priorités stratégiques comme entreprise centrée sur les médicaments auront pour effet d’accroître le chiffre d’affaires et le résultat année après année jusqu’en 2025.»

Chiffres clés 1 Activités poursuivies
  T4 2020 T4 2019 Variation en % Exercice 2020 Exercice 2019 Variation en %
  M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Chiffre d’affaires net 12 770 12 403 3 1 48 659 47 445 3 3
Résultat opérationnel 2 644 1 823 45 51 10 152 9 086 12 19
Résultat net 2 099 1 129 86 93 8 071 7 147 13 20
BPA (USD) 0,92 0,50 84 93 3,55 3,12 14 21
Free cash-flow 3 342 3 488 -4   11 691 12 937 -10  
Résultat opérationnel core 3 501 3 462 1 2 15 416 14 112 9 13
Résultat net core 3 034 2 985 2 3 13 158 12 104 9 12
BPA core (USD) 1,34 1,32 2 3 5,78 5,28 9 13


Le point sur la
stratégie

En 2020, nous avons continué d’axer Novartis sur une société leader des médicaments alimentée par des plateformes thérapeutiques avancées et par la science des données. Nous nous trouvons maintenant dans une position unique de par notre taille et notre diversification dans les domaines thérapeutiques. Nous poursuivons la mise en œuvre de nos cinq priorités stratégiques, à savoir l’excellence opérationnelle, l’innovation transformante, l’importance des données et de la numérisation, l’obtention de la confiance de la société civile et le développement d’une nouvelle culture visant à libérer les forces de notre personnel.

Sur le plan opérationnel, la croissance solide de nos ventes, l’amélioration de nos marges brutes, l’accroissement de notre productivité, incluant une baisse des dépenses, se sont traduites par une croissance à deux chiffres du résultat opérationnel core. Innovative Medicines a vu sa marge core augmenter de 2,2 points de pourcentage (tcc) à 35% du chiffre d’affaires et nous prévoyons que cette marge s’améliorera encore à moyen terme vers le haut de la fourchette des 30%. En Chine, le chiffre d’affaires a crû à deux chiffres et devrait doubler d’ici à 2024 par rapport à 2019.

En 2020, l’innovation transformante en faveur des patients a continué de progresser en débouchant notamment sur des traitements de l’hyperlipidémie et de la sclérose en plaques. Au total, nous avons obtenu 26 homologations pour de nouveaux traitements et de nouvelles indications pour des traitements existants aux Etats-Unis, dans l’Union européenne, au Japon et en Chine. En outre, nous avons déposé des demandes d’autorisation pour plusieurs médicaments majeurs, tels que Leqvio, Kesimpta et Entresto (ICFEp). Novartis possède un pipeline leader de son secteur comprenant plus de 40 molécules en plein développement dont certaines sont testées dans plus d’une maladie. Ce pipeline demeure riche et comprend plusieurs catalyseurs proches de leur achèvement ou à mi-chemin. L’innovation devrait ainsi conserver son élan.

Nous avons accompli des progrès importants en matière de culture vers une organisation inspirée, curieuse et autogérée. Il y plus de trois ans, Novartis a commencé une transformation numérique allant de la R&D à son engagement de nouvelle génération envers les clients. La stratégie numérique de Novartis et son exécution sont bien avancées et se concentrent sur l’intensification des efforts. Il s’ensuit que nous regroupons les deux entités Digital Function et Novartis Business Services pour former une nouvelle organisation dénommée Customer & Technology Solutions (CTS), prenant effet au 1er février 2021. CTS vise à améliorer encore l’expérience du client, tant à l’intéreur qu’à l’extérieur de l’entreprise. Novartis a fait de grands pas pour obtenir la confiance de la société civile notamment en émettant le premier emprunt obligataire lié à la durabilité dans le secteur de la santé visant à améliorer l’accès aux médicaments et en s’engageant à rendre les émissions de carbone neutres d’ici à 2030. Ces améliorations importantes ont été reconnues par les agences de notation ESG tierces.

Le point sur le COVID-19

La pandémie du Covid-19 poursuit son évolution, en prenant des cours différents dans la multitude de pays où Novartis est actif. Nous continuons de prendre des mesures énergiques pour aider à l’affronter. À cet égard, notre principal souci reste la santé et la sécurité de nos collaboratrices et collaborateurs ainsi que de nos patients.

Au cours de l’exercice écoulé, plusieurs pays ont imposé un confinement qui a eu pour effet d’impacter certains domaines thérapeutiques, principalement sur l’ophtalmologie, la dermatologie et les ventes au détail de Sandoz. Cependant, nos activités demeurent stables et les recouvrements continuent de se faire à nos conditions normales tandis que le délai moyen de paiement est normal lui aussi. Novartis reste bien positionné pour satisfaire à ses obligations financières en cours et possède suffisamment de liquidités pour soutenir ses activités commerciales normales. Actuellement, le développement des médicaments se poursuit avec des interruptions gérables, (cf. «Innovation Review Section» du Rapport financier simplifié), car nos technologies numériques nous permettent de gérer de manière proactive notre portefeuille d’essais cliniques et d’atténuer rapidement les interruptions.

Novartis a lancé un portefeuille à but non lucratif, premier de son genre, de quinze médicaments provenant de la division Sandoz pour le traitement symptomatique du Covid-19. Ce portefeuille répond à des besoins urgents non satisfaits et est vendu sans bénéfice à des gouvernements de 79 pays éligibles à faibles revenus et à revenus intermédiaires dans la tranche inférieure. Novartis poursuit son étroite collaboration avec des tiers pour lutter contre la pandémie. L’entreprise fait de gros efforts pour développer les premiers médicaments administrés par voie orale contre le Convid-19 et d’autres coronavirus. Deux médicaments, DFV890 et MAS825, sont au stade initial de développement focalisés sur la réponse immunitaire. En outre, nous avons annoncé en octobre dernier une collaboration avec Molecular Partners pour développer, fabriquer et commercialiser le programme DARPin® de Molecular Partners contre le Covid-19.

Résultats financiers

Afin d’être en conformité avec les normes IFRS (International Financial Reporting Standards), Novartis a séparé les données financières publiées du Groupe en activités «poursuivies» et activités «abandonnées». Les résultats du secteur d’activité Alcon en 2019 figurent dans le rapport en tant qu’activités abandonnées. Une explication complète figure à la page 43 et dans les notes 2, 3 et 10 du Rapport financier simplifié.

Les commentaires ci-après se concentrent sur les activités poursuivies, comprenant celles d’Innovative Medicines et de Sandoz, ainsi que sur les fonctions poursuivies de Corporate. Novartis fournit également des informations sur les activités abandonnées.

Activités poursuivies au quatrième trimestre

Le chiffre d’affaires net a atteint, au quatrième trimestre, USD 12,8 milliards (+3%, +1% tcc), soutenu par la croissance en volume de 6 points de pourcentage, contrebalancée par l’érosion des prix se chiffrant à 2 points de pourcentage et par la concurrence des génériques de 3 points de pourcentage.

Le résultat opérationnel a grimpé à USD 2,6 milliards (+45%, +51% tcc), grâce principalement à une diminution des pertes de valeur et des charges pour litiges ainsi qu’au produit de créances éventuelles.

Le résultat net s’est élevé à USD 2,1 milliards (+86%, +93% tcc), stimulé par la hausse du résultat opérationnel et par une baisse d’impôts. Le BPA s’est monté à USD 0,92 (+84%, +93% tcc), croissant comme le résultat net.

Le résultat opérationnel core s’est inscrit à USD 3,5 milliards (+1%, +2% tcc), sous l’effet principalement de la hausse des ventes. La marge du résultat opérationnel core a atteint 27,4% du chiffre d’affaires net, en baisse de 0,5 point de pourcentage (+0,4 point de pourcentage tcc).

Le résultat net core s’est monté à USD 3,0 milliards (+2%, +3% tcc), stimulé principalement par le résultat opérationnel core. Le BPA core s’est hissé à USD 1,34 (+2%, +3% tcc), aligné sur l’augmentation du résultat net core.

Le free cash-flow des activités poursuivies a atteint USD 3,3 milliards (-4%) contre USD 3,5 milliards au quatrième trimestre de l’exercice précédent, car la hausse des flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles a été plus que contrebalancée par l‘augmentation nette des investissements dans les immobilisations incorporelles.

Innovative Medicines a enregistré un chiffre d’affaires net d’USD 10,2 milliards (+3%, +1% tcc) avec une contribution du volume à la croissance de 6 points de pourcentage, tandis que les prix et la concurrence des génériques, essentiellement pour Afinitor et Exjade, ont eu un effet négatif respectivement de 1 et de 4 points de pourcentage. L’unité opérationnelle Pharmaceuticals a réalisé une progression de 2% (tcc) de son chiffre d’affaires, stimulée par la forte croissance d’Entresto, de Cosentyx et de Zolgensma. Cette croissance a été partiellement contrebalancée par la diminution des ventes d’Established Medicines et des marques arrivées à maturité d’ophtalmologie. L’unité opérationnelle Oncology a vu son chiffre d’affaires rester largement aligné sur celui du quatrième trimestre de l’exercice précédent (+1% tcc). La forte performance de Promacta/Revolade, Jakavi, Tafinlar + Mekinist, Kymriah, Adakveo et Kisqali a été annihilée par la concurrence des génériques principalement d’Exjade et d’Afinitor. La pandémie du Covid-19 a continué d’impacter la dermatologie et l’ophtalmologie.

Sandoz a réalisé un chiffre d’affaires net d’USD 2,5 milliards (+2%, 0% tcc) en augmentation de 3 points de pourcentage en volume. L’effet négatif des prix s’est chiffré à 3 points de pourcentage, malgré le bénéfice des ventes hors contrat aux Etats-Unis. Les ventes mondiales des produits biopharmaceutiques ont progressé de 16% (tcc), grâce à la poursuite de la forte croissance en Europe.

Activités poursuivies de l’exercice

Le chiffre d’affaires net de l’exercice s’est élevé à USD 48,7 milliards (+3%, +3% tcc), stimulé principalement par Entresto, Zolgensma et Cosentyx. Les volumes ont contribué pour 9 points de pourcentage à l’accroissement des ventes, partiellement contrebalancé par l’érosion des prix et par la concurrence des génériques se chiffrant chacune à 3 points de pourcentage.

Le résultat opérationnel s’est élevé à USD 10,2 milliards (+12%, +19% tcc), soutenu principalement par la hausse des ventes et de la productivité, incluant une diminution des dépenses.

Le résultat net a atteint USD 8,1 milliards (+13%, +20% tcc) sous l’effet essentiellement de la hausse du résultat opérationnel. Le BPA s’est élevé à USD 3,55 (+14%, +21% tcc), progressant plus rapidement que le résultat net car il a bénéficié de la diminution de la moyenne pondérée du nombre d’actions en circulation.

Le résultat opérationnel core s’est monté à USD 15,4 milliards (+9%, +13% tcc) en raison principalement de la hausse des ventes ainsi que de l’amélioration de la marge brute et de la productivité assortie d’une baisse des dépenses. La marge opérationnelle core a atteint 31,7% du chiffre d’affaires net, en hausse de 2,0 points de pourcentage (+2,8 points de pourcentage tcc).

Le résultat net core s’est élevé à USD 13,2 milliards (+9%, +12% tcc), soutenu principalement par la croissance du résultat opérationnel core. Le BPA s’est hissé à USD 5,78 (+9%, +13% tcc), croissant plus rapidement que le résultat net core, car il a bénéficié de la diminution de la moyenne pondérée du nombre d’actions en circulation.

Le free cash-flow des activités poursuivies a atteint USD 11,7 milliards (-10%), contre USD 12,9 milliards in 2019, parce que la hausse du résultat opérationnel ajusté d’éléments non monétaires a été plus que contrebalancée par des paiements en lien avec des affaires judiciaires et par la baisse des produits de cession.

Innovative Medicines a enregistré un chiffre d’affaires net d’USD 39,0 milliards (+3%, +4% tcc), avec une contribution à la croissance de 10 points de pourcentage en volume, tandis que les prix et la concurrence des génériques ont eu chacun un effet négatif de 3 points de pourcentage. L’unité opérationnelle Pharmaceuticals a progressé de 5% (tcc), sous l’impulsion d’Entresto (+44% tcc), Zolgensma (atteignant USD 0,9 milliard), Cosentyx (+13% tcc) et Ilaris (+31% tcc). Cette croissance a été en partie érodée par la diminution enregistrée par Gilenya, et par la baisse de la demande pour Lucentis à cause du Covid-19. D’autres produits ophtalmologiques ont été impactés à la fois par le Covid-19 et par la concurrence des génériques. L’unité opérationnelle Oncology a gagné 3% (tcc), soutenue par Promacta/Revolade (+23% tcc), Jakavi (+20% tcc), Kisqali (+45% tcc), Tafinlar + Mekinist (+16% tcc) et Piqray (atteignant USD 0,3 milliard), en partie contrebalancée par la concurrence des génériques, principalement d’Afinitor et d’Exjade.

Sandoz a réalisé un chiffre d’affaires net d’USD 9,6 milliards (-1%, 0% tcc) avec une croissance en volume de 2 points de pourcentage malgré l’impact du Covid-19 surtout sur les ventes au détail. L’effet négatif des prix a atteint 2 points de pourcentage, malgré le bénéfice des ventes hors contrat et des ajustements favorables des déductions de remises sur le chiffre d’affaires. Le chiffre d’affaires a augmenté de 2% (tcc) en Europe, tandis qu’il a diminué de 14% aux Etats-Unis à cause de la baisse continue des ventes en volume de comprimés administrés par voie orale incluant des résiliations de partenariats. Les ventes mondiales des produits biopharmaceutiques ont progressé de 19% (tcc) à USD 1,9 milliard, grâce à une croissance toujours à deux chiffres dans toutes les régions.

Activités abandonnées

Les activités abandonnées comprennent Alcon et certains frais de Corporate attribuables directement à Alcon jusqu’à la date du spin-off. Comme le spin-off d’Alcon a eu lieu le 9 avril 2019, l’exercice précédent ne comprenait que trois mois de résultats opérationnels.

En 2020, il n’y a eu aucune opération en lien avec les activités abandonnées. Au terme de l’exercice 2019, les activités abandonnées avaient enregistré un chiffre d’affaires net d’USD 1,8 milliard, un résultat opérationnel d’USD 71 millions et un résultat net d’USD 4,6 milliards, comprenant le gain net non imposable et non monétaire d’USD 4,7 milliards sur la distribution d’Alcon Inc. aux actionnaires de Novartis AG. Pour plus de détails, prière de consulter les notes suivantes du Rapport financier simplifié (en anglais): Note 2 «Distribution of Alcon Inc. to Novartis AG shareholders», Note 3 «Significant transactions – Completion of the spin-off of the Alcon business through a dividend in kind distribution to Novartis AG shareholders» et Note 10 «Discontinued operations».

Total du Groupe pour l’exercice

Pour le total du Groupe, le résultat net s’est élevé à USD 8,1 milliards, contre USD 11,7 milliards au terme de l’exercice précédent, comprenant le gain net non imposable et non monétaire sur la distribution d’Alcon Inc. qui s’est élevé à USD 4,7 milliards. Le bénéfice par action (BPA) s’est inscrit à USD 3,55, contre USD 5,12 un an auparavant. Les flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles du total du Groupe ont atteint USD 13,6 milliards et le free cash-flow s’est élevé à USD 11,7 milliards.

Principaux moteurs de croissance au quatrième trimestre

Nos résultats financiers du quatrième trimestre sont soutenus par une concentration constante sur les principaux moteurs de croissance comprenant:

Entresto (USD 716 millions, +35% tcc) a enregistré une forte croissance et une augmentation de sa part de patients dans tous les marchés, stimulées par la demande, car il s’agit essentiellement du traitement de premier choix de l’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection réduite
Cosentyx (USD 1 109 millions, +13% tcc) a poursuivi sa progression malgré une baisse des nouveaux patients commençant le traitement en dermatologie et en rhumatologie à cause du Covid-19.
Promacta/Revolade (USD 471 millions, +23%t tcc) a continué de croître dans toutes les régions, stimulé par son utilisation accrue dans le purpura thrombocytopénique immunologique chronique et comme traitement de première intention dans l’anémie aplasique sévère aux Etats-Unis.
Jakavi (USD 376 millions, +24% tcc) la croissance a été soutenue par une forte demande pour ses indications dans la myélofibrose et dans la polycythémie essentielle.
Zolgensma (USD 254 millions, +33% tcc), la croissance a été stimulée par son expansion hors Etats-Unis et par son remboursement dans l’Union européenne et au Japon, malgré l’impact du Covid-19.
Tafinlar + Mekinist (USD 408 millions, +13% tcc) ont poursuivi leur forte croissance, stimulée par la demande comme traitement adjuvant du mélanome ainsi que dans le cancer du poumon non à petites cellules.
Kymriah (USD 141 millions, +42% tcc) a fortement progressé en Europe, aux Etats-Unis et au Japon. L’extension de sa couverture continue avec plus de 290 centres de traitement qualifiés et 27 pays assurant sa couverture pour au moins une indication.
Mayzent (USD 57 millions) continue de croître régulièrement car il répond à un besoin médical important non satisfait chez les patients montrant des signes de progression de la maladie.
Adakveo (USD 34 millions) son lancement aux Etats-Unis progresse bien, avec plus de 600 comptes achetant Adakveo à ce jour.
Kisqali (USD 184 millions, +18% tcc) a continué de réaliser une forte croissance dans tous les pays, car il a bénéficié de l’effet favorable des résultats concernant le taux de survie globale.
Piqray (USD 84 millions, +25% tcc) a poursuivi sa croissance aux Etats-Unis, soutenu par l’extension des tests de la mutation PIK3CA. Piqray est désormais homologué dans plus de 50 pays, dont les Etats-Unis et pays membres de l’UE.
Beovu (USD 37 millions) les lancements se sont poursuivis, avec à l’heure actuelle une homologation dans plus de 57 pays.
Produits biopharma
ceutiques
(USD 514 millions, +16% tcc), soutenus par la forte croissance continue en Europe.
Marchés émergents en expansion * Globalement, les ventes ont progressé de 4% (tcc), avec une forte croissance en Chine (+14% tcc) à USD 659 millions.
*Tous les marchés à l'exception des Etats-Unis, du Canada, de l’Europe de l’Ouest, du Japon, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande


Chiffre d’affaires net du top 20 des produits d’Innovative Medicines en 2020

  T4 2020 Variation en % Exercice 2020 Variation en %
  USD m USD tcc USD m USD tcc
Cosentyx 1 109 15 13 3 995 13 13
Gilenya 760 -5 -8 3 003 -7 -7
Entresto 716 38 35 2 497 45 44
Tasigna 513 4 3 1 958 4 5
Lucentis 530 3 -2 1 933 -7 -8
Promacta/Revolade 471 24 23 1 738 23 23
Tafinlar + Mekinist 408 15 13 1 542 15 16
Sandostatin 363 -10 -11 1 439 -9 -8
Jakavi 376 28 24 1 339 20 20
Xolair 335 11 8 1 251 7 8
Groupe Galvus 293 -14 -14 1 199 -8 -5
Gleevec/Glivec 291 -7 -9 1 188 -6 -6
Afinitor/Votubia 259 -29 -30 1 083 -30 -29
Groupe Diovan 224 -16 -17 1 003 -6 -4
Groupe Exforge 247 1 -1 980 -4 -3
Zolgensma 254 37 33 920 155 151
Ilaris 240 35 32 873 30 31
Kisqali 184 19 18 687 43 45
Exjade/Jadenu 156 -32 -35 653 -33 -33
Votrient 147 -17 -18 635 -16 -15
Total du top 20 7 876 5 3 29 916 5 5


Le point sur la R&D: développements clés au 4e trimestre

Nouvelles homologations et demandes en cours

Leqvio

 
A été homologué par l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour le traitement de l’hypercholestérolémie ou de la dyslipidémie mixte chez l'adulte. Leqvio est le premier et seul traitement homologué en Europe interférant avec l’ARN afin de limiter la production de LDL-cholestérol. Novartis a reçu une lettre de réponse complète (LRC) de la FDA en raison de conditions non résolues concernant l’inspection d’un site de production d’un tiers en Europe. En revanche, la FDA n’a manifesté aucune inquiétude s’agissant de l’efficacité et de l’innocuité d’inclisiran, la molécule en question. Il est prévu de répondre à cette LRC au 2e ou 3e trimestre 2021.
Adakveo

 
L’EMA a homologué ce traitement pour la prévention de crises vaso-occlusives récurrentes chez les patients souffrant d’anémie à cellules falciformes. Adakveo est le premier traitement autorisé en Europe ciblant cette maladie.
Entresto

 
Le «Cardiovascular and Renal Drugs Advisory Committee (CRDAC)» de la FDA a voté à 12 contre 1 de soutenir l’utilisation d’Entresto dans le traitement de l’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée (IC FEp). La date butoir en vertu de la PDUFA (Prescription Drug User Fee) sera fixée au 1er trimestre 2021.
Iptacopan

(LNP023)

 
L’EMA a accordé le statut de médicament pour maladie orpheline à iptacopan (LNP023) dans la néphropathie IgA (NIgA), une maladie inflammatoire des reins induisant une détérioration de la fonction rénale, principalement chez les jeunes adultes.

La FDA a accordé la désignation de maladie rare en pédiatrie1 à GC3, une maladie rénale rare touchant de jeunes patients et dont le pronostic est défavorable. Cette maladie représente un besoin important non satisfait. De surcroît, la FDA a octroyé à ce médicament la désignation de percée thérapeutique pour le traitement de l’hémoglobinurie paroxystique nocturne (HPN), une maladie du sang potentiellement mortelle.
Ligelizumab

(QGE031)
La FDA a accordé la désignation de percée thérapeutique à cette molécule destinée à traiter l’urticaire spontanée chronique, une maladie de la peau imprévisible et grave contre laquelle il n’existe qu’un nombre limité de traitements.


1
La FDA octroie la désignation de maladie rare en pédiatrie aux maladies potentiellement mortelles affectant en priorité des jeunes patients jusqu’à l’âge de 18 ans et dont le nombre est inférieur à 200 000.

Résultats d’essais cliniques en cours et autres faits saillants

Beovu

 
L’étude de phase III KESTREL dans l’œdème maculaire diabétique (OMD) a satisfait à son critère principal montrant que Beovu 6 mg n’était pas inférieur à aflibercept 2 mg s’agissant du changement au bout d’une année de la meilleure acuité visuelle corrigée. Beovu a présenté un profil d’innocuité faisant état d’une tolérance globalement bonne. Novartis avait annoncé en septembre 2020 des résultats positifs s’agissant de l’OMD provenant d’une autre étude pivot de phase III dénommée KITE. Il est prévu de déposer une demande d’homologation au 1er semestre 2021.
Asciminib

(ABL001)

 
Les résultats de l’étude de phase III ASCEMBL dans la leucémie myéloïde chronique à chromosome Philadelphia présentés à l’«American Society of Hematology» ont montré qu’au bout de 24 semaines cet inhibiteur en développement de l’asciminib STAMP enregistrait un taux de réponse moléculaire majeur de près du double de celui du bosutinib (25,5% contre 13,2%) chez les patients résistants ou intolérants à au moins deux traitements antérieurs avec des inhibiteurs de la tyrosine kinase.
Kisqali L’essai de phase III MONALEESA-7 a démontré un taux de survie global (TSG) médian de près de cinq ans chez les femmes pré- et périménopausées souffrant d’un cancer du sein HR+/HER2 métastasé. Après un suivi présentant une médiane de 53,5 mois, le TSG médian des patients prenant Kisqali en association avec un traitement endocrinien a été de 58,7 mois contre 48,0 mois pour le traitement endocrinien pris seul.

Les résultats présentés lors du «San Antonio Breast Cancer Symposium» ont montré que Kisqali manifeste une efficacité constante dans les principaux sous-types de cancer métastasé du sein HR+/HER2. En outre, une analyse exploratoire ad hoc a montré que Kisqali plus un traitement endocrinien enregistrait un avantage important de survie sans progression de la maladie dans trois des quatre sous-types.
Kymriah Une analyse intermédiaire de l’étude exploratoire de phase II ELARA présentée à l’«American Society of Hematology» a montré que Kymriah provoquait une réponse complète chez 65% des patients atteints d’un lymphome folliculaire récidivant ou réfractaire et un taux de réponse global de 83% après au moins trois mois.

Une analyse de suivi portant sur 40 mois a montré que l’essai de phase II JULIET obtenait un taux de survie de deux ans sans progression de la maladie chez 33% des patients souffrant d’un lymphome diffus à grandes cellules B récidivant ou réfractaire.
Jakavi L’étude de phase III REACH3, présentée à l’«American Society of Hematology», a satisfait à son critère principal en montrant une amélioration importante des résultats chez les patients réfractaires ou dépendants aux stéroïdes dans le rejet du greffon contre l'hôte par rapport au meilleur traitement disponible (MTD). En effet, les patients traités avec Jakavi ont obtenu, après 24 semaines, un taux de réponse global sensiblement plus élevé par rapport au MTD (49,7% contre 25,6%).
Cosentyx

 
L’essai de phase IIIb ULTIMATE a montré, au bout de 12 semaines, une réponse significative au traitement par Cosentyx sur la synovite de l’arthrite psoriasique par rapport à un placebo. Des améliorations ont été constatées après une semaine de traitement déjà. Le profil d’innocuité était cohérent avec celui des études précédentes. Ces résultats ont été présentés à l’«American College of Rheumatology».

L’EMA a homologué Cosentyx pour son auto-injection avec une seringue préremplie de 300 mg permettant d’injecter cette dose en une seule fois.
Leqvio Des analyses ultérieures des essais de phase III ORION-9, -10 et -11 ont montré que Leqvio réduisait systématiquement le taux de cholestérol à lipoprotéines à basse densité d’environ 51% chez les adultes masculins et féminins et cela dans trois catégories d’âges (−51,3% <65 ans; −49,9% ≥65 ans et < 75 ans; −51,0% ≥75 ans).
Aimovig

 
L’essai de phase IV HER-MES a satisfait à son critère principal et au secondaire mettant en évidence une efficacité supérieure à celle du topiramate pour le traitement de la migraine épisodique ou chronique. Avec l’administration d’Aimovig on a observé, au cours d’un traitement s’étendant sur 24 semaines, que les patients étaient moins nombreux à cesser leur traitement et que la proportion d’entre ceux qui obtenaient au moins 50% de réduction du nombre de jours de migraine par mois avait augmenté.
Tislelizumab Novartis a annoncé en janvier 2021 étendre le portefeuille en oncologie en obtenant de BeiGene la licence du tislelizumab, un anticorps monoclonal au stade ultime de développement qui pourrait s’avérer efficace, soit en monothérapie, soit en combinaison avec d’autres molécules. Novartis s’est assuré les droits de développement et de commercialisation pour l’Amérique du Nord, l’Europe et le Japon. La Chine a déjà homologué tislelizumab pour traiter le lymphome de Hodgkin et le carcinome urothélial métastatique. Quinze essais cliniques sont en cours en vue de déposer une demande d’homologation pour le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) et d’autres tumeurs solides; (soumis à des conditions de clôture; clôture prévue au 1er semestre 2021).


Structure du capital et endettement net

Maintenir un bon équilibre entre les investissements dans nos activités, une structure financière solide et des rendements attrayants pour nos actionnaires reste une priorité.

En 2020, Novartis a racheté au total 32,6 millions d’actions pour un montant d’USD 2,9 milliards sur la seconde ligne de négoce à la Bourse suisse (SIX Swiss Exchange). Ce nombre comprend 8,0 millions d’actions (USD 0,7 milliard) rachetées dans le cadre du programme de rachat d’actions à concurrence d’USD 2,5 milliards annoncé en novembre 2020 et 24,6 millions d’actions (USD 2,2 milliards) afin de compenser la dilution liée aux plans de rémunération en actions des collaborateurs. En outre, 1,7 million d’actions (USD 0,2 milliard) ont été rachetées aux collaborateurs. Au cours de la même période, 26,1 millions d’actions (pour une valeur de fonds propres d’USD 1,5 milliard) ont été distribuées à la suite de l’exercice d’options et d’attributions d’actions dans le cadre des plans de rémunération des collaborateurs. Par conséquent, le nombre total d’actions en circulation a diminué de 8,2 millions par rapport au 31 décembre 2019. Ces transactions portant sur les actions propres ont entraîné une diminution des capitaux propres pour un montant d’USD 1,6 milliard et une sortie nette de trésorerie se chiffrant à USD 2,1 milliards, comprenant le bénéfice du produit des options.

Au 31 décembre 2020, l’endettement net a augmenté à USD 24,5 milliards, contre USD 15,9 milliards au 31 décembre 2019. Cette augmentation est due essentiellement à l’acquisition de The Medicines Company pour USD 9,6 milliards, au versement du dividende annuel s’élevant à USD 7,0 milliards et à des sorties nettes de trésorerie dues à des transactions sur actions propres pour un montant d’USD 2,1 milliards. Cette hausse a été en partie compensée par un free cash-flow d’USD 11,7 milliards généré en 2020.

Au quatrième trimestre 2020, la note de crédit à long terme de Novartis est de A1 pour Moody’s Investors Service et AA- pour S&P Global Ratings.

Le Groupe n’a pas eu de problèmes de liquidités ou de flux de trésorerie en 2020 à cause du Covid-19. Nous sommes persuadés que Novartis est bien positionné pour satisfaire à ses obligations financières en cours et détient suffisamment de liquidités pour soutenir ses activités normales.

Prévisions pour 2021

Sauf événements imprévus

Activités poursuivies (hors Alcon en 2019 et 2020)

Chiffre d’affaires net Croissance à un chiffre dans le bas ou le milieu de la fourchette (tcc)

Par division, la performance du chiffre d’affaires net (tcc) en 2021 devrait être la suivante:
  • Innovative Medicines: croissance à un chiffre dans le milieu de la fourchette
  • Sandoz: croissance largement alignée sur celle de l’exercice précédent
Résultat opérationnel core Croissance à un chiffre dans le milieu de la fourchette, soit plus que le chiffre d’affaires (tcc)


Nos prévisions reposent sur l‘hypothèse que les systèmes mondiaux de santé, y compris la dynamique des ordonnances en particulier dans l’ophtalmologie, poursuivront leur retour à la normale d'ici à la mi-2021. Nous supposons en outre qu’il n’y aura en 2021 aucun générique de Gilenya ni de Sandostatine LAR aux Etats-Unis.

Impact des taux de change
Si les taux de change enregistrés à fin janvier perdurent sur le reste de l’année 2021, leur effet sur l’exercice en cours serait positif de 3 à 4 points de pourcentage sur le chiffre d’affaires net et de 3 points de pourcentage sur le résultat opérationnel core. L’impact estimé des taux de change sur nos résultats est publié chaque mois sur notre site Web.

Assemblée Générale ordinaire

Proposition de dividende
Le Conseil d’administration de Novartis propose de verser un dividende de CHF 3,00 par action pour 2020, en hausse de 1,7% par rapport à CHF 2.95 par action dans l’exercice précédent. Il s’agit de la 24e augmentation consécutive depuis la création de Novartis en décembre 1996. Les actionnaires voteront cette proposition lors de l’Assemblée générale 2021.

Réduction du capital-actions
Le Conseil d’administration de Novartis propose d’annuler 32 640 000 actions (rachetées en 2020 dans le cadre du huitième programme de rachat d’actions) et de réduire par conséquent le capital-actions de CHF 16 320 000, soit de CHF 1 233 530 460 à CHF 1 217 210 460.

Rachats d’actions futurs
Le Conseil d’administration de Novartis propose aux actionnaires d’autoriser le Conseil d’administration à racheter des actions de temps en temps à un moment jugé opportun à concurrence de CHF 10 milliards au maximum entre l’Assemblée générale de 2021 et celle de 2024.

Réélections du Président et des membres du Conseil d’administration

Le Conseil d’administration de Novartis propose de réélire au Conseil d’administration Joerg Reinhardt, (également comme Président), Nancy C. Andrews, Ton Buechner, Patrice Bula, Elizabeth Doherty, Ann Fudge, Bridgette Heller, Frans van Houten, Simon Moroney, Andreas von Planta, Charles L. Sawyers, Enrico Vanni et William T. Winters.

A la suite de sa nomination comme doyen de la Harvard Business School à partir du 1er janvier 2021, Srikant Datar a décidé de ne pas solliciter de nouveau mandat. Le Conseil d’administration et le Comité exécutif de Novartis félicitent Srikant Datar pour sa nomination et le remercient de sa contribution exceptionnelle à la société.

Réélections et élections au Comité de rémunération

Le Conseil d’administration de Novartis propose de réélire Patrice Bula, Bridgette Heller, Enrico Vanni et William T. Winters et d’élire Simon Moroney au Comité de rémunération. Sous réserve de son élection à ce dernier, le Conseil d’administration a l’intention de nommer Simon Moroney Président du Comité de rémunération.

Comité exécutif de Novartis

La nouvelle organisation Customer & Technology Solutions (CTS), prenant effet le 1er février 2021, sera dirigée par Robert Weltevreden. Bertrand Bodson, Chief Digital Officer, avait fait part précédemment de son aspiration à diriger une entreprise d’envergure mondiale.Par conséquent, il quittera le Comité exécutif de Novartis le 1er février 2021. Vas Narasimhan tient à remercier Bertrand d’avoir été l’architecte de notre transformation numérique, de son leadership et de l’effet durable qu’il a obtenu en créant la fonction de directeur du numérique.

Chiffre clés

Activités poursuivies1,2 T4 2020 T4 2019         Variation en % Exercice 2020 Exercice 2019         Variation en %
  M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
  12 770 12 403 3 1 48 659 47 445 3 3
Chiffre d’affaires net 2 644 1 823 45 51 10 152 9 086 12 19
Résultat opérationnel 20,7 14,7     20,9 19,2    
en % du chiffre d'affaires 3 501 3 462 1 2 15 416 14 112 9 13
Résultat opérationnel core 27,4 27,9     31,7 29,7    
en % du chiffre d'affaires 2 099 1 129 86 93 8 071 7 147 13 20
Résultat net 0,92 0,50 84 93 3,55 3,12 14 21
BPA (USD) 3 034 2 985 2 3 13 158 12 104 9 12
Résultat net core 1,34 1,32 2 3 5,78 5,28 9 13
BPA core (USD) 4 005 3 540 13   13 650 13 547 1  
Flux de trésorerie des activités opérationnelles 3 342 3 488 -4   11 691 12 937 -10  
         
Innovative Medicines T4 2020 T4 2019         Variation en % Exercice 2020 Exercice 2019         Variation en %
  M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Chiffre d’affaires net 10 233 9 920 3 1 39 013 37 714 3 4
Résultat opérationnel 2 386 2 210 8 12 9 172 9 287 -1 4
en % du chiffre d'affaires 23,3 22,3     23,5 24,6    
Résultat opérationnel core 3 212 3 122 3 3 13 645 12 650 8 11
en % du chiffre d'affaires 31,4 31,5     35,0 33,5    
         
Sandoz T4 2020 T4 2019         Variation en % Exercice 2020 Exercice 2019         Variation en %
  M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Chiffre d’affaires net 2 537 2 483 2 0 9 646 9 731 -1 0
Résultat opérationnel 372 -195 ns ns 1 043 551 89 106
en % du chiffre d'affaires 14,7 -7,9     10,8 5,7    
Résultat opérationnel core 528 517 2 3 2 334 2 094 11 15
en % du chiffre d'affaires 20,8 20,8     24,2 21,5    
         
Corporate T4 2020 T4 2019         Variation en % Exercice 2020 Exercice 2019         Variation en %
  M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Résultat opérationnel -114 -192 41 45 -63 -752 ns ns
Résultat opérationnel core -239 -177 -35 -28 -563 -632 11 14
         
Activités abandonnées T4 2020 T4 2019         Variation en % Exercice 2020 Exercice 2019         Variation en %
  M USD M USD USD tcc M USD M USD M USD M USD
Chiffre d’affaires net           1 777    
Résultat opérationnel           71    
en % du chiffre d'affaires           4,0    
Résultat opérationnel core           350    
en % du chiffre d'affaires           19,7    
Résultat net           4 590    
         
Total du GroupeT4 2020 T4 2019         Variation en % Exercice 2020 Exercice 2019         Variation en %
  M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Résultat net 2 099 1 129 86 93 8 071 11 737 -31 -27
BPA (USD) 0,92 0,50 84 93 3,55 5,12 -31 -26
Résultat net core 3 034 2 985 2 3 13 158 12 382 6 9
BPA core (USD) 1,34 1,32 2 3 5,78 5,40 7 10
Flux de trésorerie des activités opérationnelles 4 005 3 540 13   13 650 13 625 0  
Free cash-flow 3 342 3 488 -4   11 691 12 875 -9  
ns = non significatif         


1
Les activités poursuivies comprennent celles d’Innovative Medicines et de la division Sandoz ainsi que les fonctions poursuivies de Coporate, tandis que les activités abandonnées incluent celles d’Alcon. Pour des explications complètes, se référer à la page 43 du Rapport financier simplifié.
2 Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. Leur explication se trouve à la page 55 du Rapport financier simplifié. Sauf indication contraire, les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l’exercice précédent.
Les résultats financiers détaillés qui accompagnent le présent communiqué sont inclus dans le rapport financier simplifié disponible ici:
https://ml-eu.globenewswire.com/resource/download/62b8c900-3637-4459-a7a1-da6012d415b5/

Décharge

Le présent document fait part de prévisions impliquant des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels matériellement différents des résultats, performances ou réalisations annoncés ou impliqués dans de telles déclarations. Certains risques associés à ces déclarations sont résumés dans la version anglaise de ce communiqué, ainsi que dans le plus récent formulaire 20-F soumis par Novartis AG à la Securities and Exchange Commission (SEC) (autorité de régulation des marchés financiers des Etats-Unis). Le lecteur est invité à lire attentivement ces résumés.

Les noms de produits en italique sont les marques déposées que les sociétés du Groupe Novartis possèdent ou exploitent sous licence.

À propos de Novartis

Novartis réinvente la médecine pour améliorer et prolonger la vie des gens. En tant que leader mondial des médicaments, nous utilisons des technologies scientifiques et numériques innovantes pour créer des traitements transformateurs dans les domaines où les besoins médicaux sont importants. Animés par l'objectif de trouver de nouveaux médicaments, nous nous classons systématiquement parmi les premières sociétés mondiales en matière d'investissements dans la recherche et le développement. Les produits de Novartis touchent près de 800 millions de personnes dans le monde et nous trouvons des moyens innovants pour élargir l'accès à nos derniers traitements. Quelque 110 000 personnes de plus de 140 nationalités travaillent chez Novartis dans le monde entier. Pour en savoir plus, prière de consulter notre site internet: https://www.novartis.com

Novartis tiendra une conférence téléphonique avec les investisseurs pour discuter de ce communiqué. Celle-ci aura lieu aujourd’hui à 14 h 00 (heure d’Europe centrale) et à 9 h 00 (heure de l’Est aux Etats-Unis). Il sera possible d’accéder à cette conférence qui sera diffusée simultanément sur Internet à destination des investisseurs et d’autres personnes intéressées en se connectant au site Web de Novartis. Une rediffusion sera disponible après la retransmission en direct en cliquant sur le lien suivant: https://www.novartis.com/investors/event-calendar

Les résultats financiers détaillés qui accompagnent le présent communiqué sont inclus dans le Rapport financier simplifié disponible en cliquant sur le lien ci-dessous. Des informations supplémentaires sur les divisions de Novartis et le pipeline de molécules sélectionnées à un stade avancé de développement ainsi qu’une copie des résultats présentés aujourd’hui lors de la conférence sont disponibles sur le lien suivant: https://www.novartis.com/investors/event-calendar

Novartis a publié aujourd’hui son Rapport annuel 2020 qui est disponible sur son site Web www.novartis.com. Novartis déposera aujourd’hui également la version américaine de son Rapport annuel 2020 (Form 20-F) auprès de l’Autorité américaine de surveillance des marchés financiers (SEC), et publiera ce document sur www.novartis.com. Les actionnaires de Novartis qui en font la demande recevront gratuitement un exemplaire sur papier de l’un ou l’autre de ces documents, chacun contenant les états financiers complets et audités. Novartis a publié aujourd’hui son rapport ESG «Novartis in Society» 2020 qui est disponible sur www.novartis.com.

Dates importantes

2 mars 2021 Assemblée Générale annuelle
27 avril 2021 Résultats du premier trimestre
21 juillet 2021 Résultats du deuxième trimestre et du premier semestre 2021
26 octobre 2021 Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2021


 


1 Se réfère aux activités poursuivies telles que définies à la page 43 du Rapport financier simplifié, excluant Alcon mais incluant les activités d’Innovative Medicines et de Sandoz ainsi que les fonctions poursuivies de Corporate
2 Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. Leur explication se trouve à la page 55 du Rapport financier simplifié. Sauf indication contraire, les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l’exercice précédent.
3 Prière de consulter en page 9 les hypothèses détaillées sur lesquelles se fondent les prévisions, notamment celles que les systèmes mondiaux de santé, y compris la dynamique des ordonnances, poursuivront leur retour à la normale d’ici à la mi-2021. En outre, nous supposons qu’il n’y aura aucun générique de Gilenya ni de Sandostatine LAR aux Etats-Unis en 2021.