Novartis a réalisé, au troisième trimestre, une forte hausse de sa marge core (tcc) et continué de renforcer son pipeline, confirmant ainsi ses prévisions pour l'exercice

Oct 27, 2015
  • Croissance solide (tcc[1]), au T3, des ventes, du résultat opérationnel core et du BPA core des activités poursuivies[2]
    • Chiffre d'affaires net d'USD 12,3 milliards (-6%, +6% tcc)
    • Résultat opérationnel d'USD 2,2 milliards (-18%, +2% tcc)
    • Résultat opérationnel core d'USD 3,5 milliards (-3%, +14% tcc)
    • Amélioration de la marge opérationnelle core de 2,2 points de pourcentage (tcc)
    • Résultat net en repli, principalement en raison d'une provision au T3 pour un règlement conditionnel de principe concernant le cas des pharmacies spécialisées (légèrement inférieur à USD 0,4 milliard)[3] et du gain, réalisé dans l'exercice précédent, provenant de la vente des actions Idenix
    • Hausse du BPA core de 14% (tcc) à USD 1,27 (-1% USD), et free-cash flow[1] d'USD 2,8 milliards (-11% en USD, en raison principalement des effets de change)
    • Impact négatif de la fermeté du dollar se chiffrant à -12% sur les ventes et à -17% sur le résultat opérationnel core
    • L'excellente performance de Pharmaceuticals et de Sandoz a plus que compensé la faiblesse d'Alcon
    • Programme d'accélération de la croissance d'Alcon en cours de développement, sera reflété dans les prévisions pour 2016 présentées en même temps que les résultats de l'exercice 2015
  • Poursuite au T3 de l'essor de l'innovation et des progrès des nouveaux lancements
    • Entresto a obtenu un avis favorable du CHMP et son homologation par Swissmedic
    • Tafinlar + Mekinist a obtenu l'homologation de l'EMA et le statut de revue prioritaire de la FDA dans le mélanome à mutation BRAF V600+
    • De nouvelles données sur Cosentyx ont montré une efficacité durable chez les malades atteints de psoriasis après trois ans de traitement
    • Progression continue en immuno-oncologie avec l'acquisition d'Admune Therapeutics (IL-15), des accords de licence avec XOMA (TGF-beta) et Palobiofarma (récepteur de l'adénosine)
    • Le pipeline des neurosciences a été renforcé par le partenariat avec Amgen dans le programme BACE et le portefeuille de molécules contre la migraine; acquisition imminente des droits de GSK sur ofatumumab dans la sclérose en plaques
    • La FDA a accepté la demande d'homologation du biosimilaire d'etanercept déposée par Sandoz
  • Les produits de croissance ont continué de stimuler la performance et de rajeunir le portefeuille au T3
    • Les produits de croissance[4] ont enregistré une hausse de 14% (en USD), contribuant pour USD 4,2 milliards ou 34% au chiffre d'affaires net
    • Cosentyx, lancé aux Etats-Unis, a connu un excellent départ; Entresto homologué et lancé aux Etats-Unis

[1] Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. L'explication de ces mesures non-IFRS se trouve à la page 51 du Rapport financier intermédiaire simplifié (disponible en anglais uniquement). Sauf indication contraire, tous les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l'exercice précédent.
[2] Les activités poursuivies sont définies à la page 42 du Rapport financier intermédiaire simplifié.
[3] Avec, entre autres, le District Sud de New York
[4] Les produits de croissance sont définis à la page 2 du présent communiqué.

  • Confirmation des perspectives pour 2015 concernant les activités poursuivies:
    • Hausse attendue du chiffre d'affaires net des activités poursuivies à un taux à un chiffre moyen (tcc) et du résultat opérationnel core à un taux à un chiffre élevé (tcc), soit une progression plus forte que celle des ventes
Chiffres clés Activités poursuivies
T3 2015 T3 2014 Variation % M9 2015 M9 2014 Variation %
M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Chiffre d'affaires net 12 265 12 991 -6 6 36 894 39 105 -6 5
Résultat opérationnel 2 234 2 739 -18 2 7 300 8 738 -16 0
Résultat net 1 812 3 102 -42 -28 5 974 8 279 -28 -14
BPA (USD) 0,75 1,27 -41 -27 2,48 3,37 -26 -12
Free cash-flow 2 788 3 134 -11 6 317 6 979 -9
Core
Résultat opérationnel 3 489 3 585 -3 14 10 733 11 244 -5 10
Résultat net 3 061 3 128 -2 13 9 334 9 796 -5 9
BPA (USD) 1,27 1,28 -1 14 3,87 4,00 -3 10

Bâle, le 27 octobre 2015 - En commentant les résultats, Joseph Jimenez, Directeur général de Novartis, a déclaré: «Novartis a poursuivi, au troisième trimestre, sa forte progression dans l'innovation et dans ses principaux lancements. Les divisions Pharmaceuticals et Sandoz ont continué de réaliser une excellente performance, compensant les résultats plus faibles de la division Alcon. Entresto a été homologué et lancé aux Etats-Unis tandis que Tafinlar + Mekinist a été autorisé dans l'UE pour le mélanome à mutation BRAF. Nous confirmons nos prévisions pour l'exercice 2015.»

RAPPORT DU GROUPE

Novartis a clairement défini cinq priorités pour 2015: obtenir de bons résultats financiers, renforcer l'innovation, achever la transformation du portefeuille, exploiter les synergies transdivisionnelles et développer une organisation hautement performante. Au troisième trimestre et au cours des neuf premiers mois, nous avons accompli de solides progrès dans chacune de ces priorités.

Résultats financiers

Depuis l'annonce, le 22 avril 2014, de la transformation de son portefeuille, Novartis publie, pour l'exercice en cours et les exercices précédents, les données financières du Groupe en les répartissant entre «activités abandonnées» et «activités poursuivies». Une explication complète figure à la page 42 du Rapport financier intermédiaire simplifié.

Le commentaire ci-après se concentre sur les activités poursuivies, qui comprennent les activités de Pharmaceuticals, d'Alcon, de Sandoz et de Corporate. Depuis le 2 mars 2015, date de la clôture des transactions avec GSK, les activités poursuivies comprennent également les résultats des nouveaux actifs en oncologie acquis de GSK et de la participation de 36,5% dans la joint-venture avec GSK dans le domaine des produits en automédication (les résultats de cette dernière apparaissant dans la quote-part dans le résultat net des entreprises associées). Les détails concernant la performance des activités abandonnées et de l'ensemble du Groupe figurent en pages 4 et 6 ci-après.

Troisième trimestre

Activités poursuivies

Le chiffre d'affaires net s'est établi à USD 12,3 milliards (-6%, +6% tcc). Les produits de croissance[1] ont contribué pour USD 4,2 milliards, soit 34%, au chiffre d'affaires net du Groupe, en hausse de 14% (en USD) en comparaison du troisième trimestre de l'exercice précédent.

[1] Les «produits de croissance» sont un indicateur du rajeunissement du portefeuille. Ils comprennent les produits lancés dans les principaux marchés (UE, USA et Japon) à partir de 2010 ou qui bénéficient d'une exclusivité au moins jusqu'en 2019 dans ces marchés; sauf en ce qui concerne Sandoz dont les produits de croissance sont ceux qui ont été lancés au cours des 24 derniers mois. Ils comprennent les effets de l'acquisition des actifs de GSK en oncologie.

Le résultat opérationnel s'est élevé à USD 2,2 milliards (-18%, +2% tcc), la croissance réalisée par Sandoz ayant été en grande partie effacée par le recul d'Alcon. Les ajustements effectués sur le résultat opérationnel pour arriver au résultat opérationnel core se sont élevés à USD 1,3 milliard (2014: USD 0,8 milliard), principalement en raison d'une provision pour un règlement judiciaire et des frais juridiques ainsi que de l'amortissement des nouveaux actifs en oncologie dans Pharmaceuticals.

Le résultat opérationnel core a atteint USD 3,5 milliards (-3%, +14% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a augmenté de 2,2 points de pourcentage, grâce notamment à l'excellente performance de Pharmaceuticals et de Sandoz. En raison d'effets de change négatifs se montant à 1,4 point de pourcentage, la hausse nette exprimée en dollars s'est chiffrée à 0,8 point de pourcentage, élevant cette marge à 28,4% du chiffre d'affaires net.

Le résultat net s'est inscrit à USD 1,8 milliards (-42%, -28% tcc), essentiellement à cause du gain, réalisé au troisième trimestre 2014, provenant de la vente des actions d'Idenix Pharmaceuticals, Inc. à Merck & Co. (USD 0,8 milliard) et d'une provision pour un règlement judiciaire et des frais juridiques.

Le BPA s'est situé à USD 0,75 (-41%, -27% tcc), suivant ainsi l'évolution du résultat net.

Le résultat net core s'est élevé à USD 3,1 milliards (-2%, +13% tcc), largement en phase avec le résultat opérationnel core.

Le BPA core a atteint USD 1,27 (-1%, +14% tcc), en ligne avec l'évolution du résultat net.

Le free cash-flow du troisième trimestre s'est chiffré à USD 2,8 milliards (-11%), en baisse d'USD 0,3 milliard, par rapport au troisième trimestre de l'exercice précédent, essentiellement à cause de l'impact négatif des effets de change sur les opérations.

Pharmaceuticals a réalisé un chiffre d'affaires net d'USD 7,6 milliards (-4%, +7% tcc), avec une croissance en volume de 12 points de pourcentage, comprenant les nouveaux actifs en oncologie acquis de GSK le 2 mars 2015 (ventes d'USD 0,5 milliard au troisième trimestre). L'impact négatif de la concurrence des génériques s'est chiffré à 5 points de pourcentage, essentiellement sur Diovan en monothérapie, Exforge et Exelon Patch aux Etats-Unis. L'impact des prix a été négligeable. Les produits de croissance - comprenant Gilenya, Tasigna, Afinitor, Tafinlar + Mekinist, Jakavi, Revolade et Cosentyx - ont généré USD 3,5 milliards, soit 46% du chiffre d'affaires net de la division. Ces produits ont progressé de 34% (tcc) par rapport au troisième trimestre de l'exercice précédent.

Le résultat opérationnel s'est inscrit à USD 1,8 milliard (-18%, 0% tcc), car une provision d'USD 400 millions (frais juridiques compris) pour un règlement conditionnel de principe avec, entre autres, le SDNY, concernant le cas des pharmacies spécialisées, des amortissements d'immobilisations incorporelles d'USD 369 millions et des coûts nets liés aux acquisitions d'USD 45 millions, tous deux essentiellement en lien avec les nouveaux actifs en oncologie, ont été en partie compensés par des gains des cessions. Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 2.4 milliards (+1%, +18% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a augmenté de 3,0 points de pourcentage. Après déduction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 1,5 point de pourcentage, l'augmentation nette de 1,5 point de pourcentage a porté la marge à 31,8% du chiffre d'affaires net.

Alcon a enregistré, au troisième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 2,3 milliards (-12%, -2% tcc). Les ventes du secteur Chirurgie (-2% tcc) ont baissé, principalement en raison de la pression de la concurrence sur les lentilles intraoculaires (LIO) et d'un ralentissement des achats d'équipements aux Etats-Unis et dans les marchés émergents, en particulier en Asie. Cette baisse a été en partie compensée par de solides ventes de consommables dans la chirurgie de la cataracte et vitréorétinienne. Les ventes de Médicaments ophtalmiques (-3% tcc) ont reculé, essentiellement sous l'effet de la concurrence des génériques aux Etats-Unis, qui a plus que contrebalancé la croissance à deux chiffres des produits combinés à doses fixes dans le glaucome et de Systane dans la sécheresse oculaire. Soins de la vision a vu ses ventes (-1% tcc) impactées par la poursuite du repli des produits d'entretien des lentilles, tandis que la forte croissance de Dailies Total1 a été annihilée par un tassement des ventes de lentilles de contact en Asie. Le développement d'un programme d'accélération de la croissance d'Alcon est en cours et sera reflété dans les prévisions pour 2016 présentées en même temps que les résultats de l'exercice 2015.

Le résultat opérationnel s'est situé à USD 159 millions (-58%, -22% tcc). Le résultat opérationnel core (-27%, -12% tcc) s'est inscrit à USD 703 millions, impacté principalement par le recul des ventes ainsi que par une hausse des dépenses en R&D et en Marketing et vente, résultant des investissements destinés à soutenir la croissance, et par une augmentation des provisions pour créances douteuses en Asie. La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 3,8 points de pourcentage. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 2,2 points de pourcentage, la diminution nette de 6,0 points de pourcentage a abaissé la marge à 30,0% du chiffre d'affaires net.

Sandoz a réalisé, au troisième trimestre, une hausse de son chiffre d'affaires net (-3%, +9% tcc) à USD 2,3 milliards, car la croissance en volume se chiffrant à 21 points de pourcentage a plus que compensé les pertes dues à l'érosion des prix s'élevant à 12 points de pourcentage (6 points en excluant Diovan en monothérapie). Les ventes mondiales de produits biopharmaceutiques (comprenant les biosimilaires, la fabrication sous contrat de produits biopharmaceutiques et Glatopa) ont augmenté de 28% (tcc) à USD 186 millions, y compris la progression continue de Glatopa, lancé récemment. Les ventes du secteur d'activité des anti-infectieux (comprenant un label partenaire et des formes galéniques finies de médicaments) ont progressé de 15% (tcc) à USD 349 millions.

Le résultat opérationnel s'est élevé à USD 317 millions (+17%, +33% tcc). Le résultat opérationnel core a gagné 4% (+17% tcc) à USD 433 millions, stimulé par l'excellente performance des activités de base et des lancements. La marge opérationnelle core s'est améliorée de 1,2 point de pourcentage à 18,6% du chiffre d'affaires net. L'excellente performance opérationnelle a plus que compensé les ventes (avec une marge élevée) du générique autorisé de Diovan en monothérapie réalisées au troisième trimestre de l'exercice précédent.

Activités abandonnées[1]

Les résultats opérationnels des activités abandonnées au troisième trimestre 2015 comprennent un mois de résultats des antigrippaux de Vaccins, avant leur cession à CSL Limited le 31 juillet 2015. Animal Health, OTC et les activités hors antigrippaux de Vaccins ne sont pas inclus, car leur cession a été achevée au premier trimestre 2015. Le troisième trimestre de l'exercice précédent comprenait les résultats de toutes les unités cédées au cours du trimestre sous revue.

Les ventes des activités abandonnées se sont élevées à USD 14 millions au cours du troisième trimestre, contre USD 1,7 milliard au troisième trimestre 2014.

Le résultat opérationnel des activités abandonnées s'est chiffré à USD 45 millions. Il comprenait la performance opérationnelle des activités de Vaccins dans les antigrippaux jusqu'au 31 juillet nette de la reprise partielle d'USD 0,1 milliard de la perte de valeur enregistrée en 2014. Le résultat opérationnel du troisième trimestre de l'exercice précédent s'était élevé à USD 241 millions.

La perte opérationnelle core des activités abandonnées a atteint USD 49 millions, contre un résultat d'USD 255 millions au troisième trimestre 2014.

Le résultat net des activités abandonnées s'est monté à USD 83 millions, comparé à un résultat d'USD 138 millions au troisième trimestre de l'exercice précédent.

Total du Groupe

Pour le total du Groupe, le résultat net s'est élevé à USD 1,9 milliard, contre USD 3,2 milliards au troisième trimestre 2014, tandis que le bénéfice par action (BPA) a diminué à USD 0,79, contre USD 1,33 un an auparavant.

Le free cash-flow pour l'ensemble du Groupe a atteint USD 2.8 milliards.

[1] Les activités abandonnées sont définies à la page 42 du Rapport financier intermédiaire simplifié.

Neuf mois

Activités poursuivies

Au terme des neuf premiers mois, le chiffre d'affaires net s'est élevé à USD 36,9 milliards (-6%, +5% tcc). Les produits de croissance ont contribué pour USD 12,3 milliards, soit 33%, au chiffre d'affaires net, en augmentation de 17% (en USD), en comparaison des neuf premiers mois de l'exercice précédent.

Le résultat opérationnel s'est inscrit à USD 7,3 milliards (-16%, 0% tcc), la croissance enregistrée par Pharmaceuticals et Sandoz ayant été contrebalancée par le repli d'Alcon. Les ajustements effectués sur le résultat opérationnel pour arriver au résultat opérationnel core se sont élevés à USD 3,4 milliards (2014: USD 2,5 milliards).

Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 10,7 milliards (-5%, +10% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a progressé de 1,3 point de pourcentage, grâce principalement à une hausse des ventes et à des gains de productivité. Après déduction d'effets de change négatifs se montant à 1,0 point de pourcentage, la hausse nette de la marge de 0,3 point de pourcentage a porté celle-ci à 29,1% du chiffre d'affaires net.

Le résultat net s'est chiffré à USD 6,0 milliards (-28%, -4% tcc), essentiellement à cause du gain, réalisé au troisième trimestre 2014, provenant de la vente des actions d'Idenix Pharmaceuticals, Inc. à Merck & Co. (USD 0,8 milliards).

Le BPA s'est replié à USD 2,48 (-26%, -12% tcc); ce repli est toutefois plus faible que celui du résultat net, grâce à une diminution du nombre moyen d'actions en circulation.

Le résultat net core s'est élevé à USD 9.3 milliards (-5%, +9% tcc), largement en phase avec le résultat opérationnel core.

Le BPA core s'est monté à USD 3,87 (-3%, +10% tcc), croissant plus rapidement que le résultat net core, grâce à une diminution du nombre moyen d'actions en circulation.

Le free cash-flow des neuf premiers mois de 2015 s'est inscrit à USD 6,3 milliards (-9%), en baisse d'USD 0,7 milliard, par rapport à la même période de l'exercice précédent. Cette diminution est due essentiellement à l'impact négatif des effets de change sur les opérations, en partie compensée par une hausse des gains de couverture de change et des produits des cessions.

Pharmaceuticals a réalisé, au cours des neuf premiers mois, un chiffre d'affaires net d'USD 22,6 milliards (-6%, +5% tcc), soutenu par la croissance du volume des ventes (+12 points de pourcentage), incluant les nouveaux actifs en oncologie acquis de GSK (ventes d'USD 1,2 milliard), qui a plus que compensé l'impact de la concurrence des génériques (-7 points de pourcentage). L'impact des prix a été négligeable.

Le résultat opérationnel s'est élevé à USD 6,1 milliards (-11%, +4% tcc) sur les neuf premiers mois. Le résultat opérationnel a compris des amortissements d'immobilisations incorporelles d'USD 921 millions et des coûts liés aux acquisitions d'USD 155 millions nets, essentiellement en lien avec les nouveaux actifs en oncologie acquis de GSK, ainsi que la provision d'USD 400 millions pour un règlement judiciaire et des frais juridiques, en partie compensés par des gains de cessions. Le résultat opérationnel core a atteint USD 7,3 milliards (-3%, +12% tcc), générant un levier opérationnel core à taux de change constants, grâce à la réduction continue des coûts de fonctionnement et aux programmes d'amélioration de la productivité en cours. La marge opérationnelle core à taux de change constants s'est améliorée de 2,0 points de pourcentage. Après déduction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 1,1 point de pourcentage, l'augmentation nette de 0,9 point de pourcentage a porté la marge à 32,4% du chiffre d'affaires net.

Alcon a enregistré un chiffre d'affaires net d'USD 7,5 milliards (-8%, +1% tcc) sur les neuf premiers mois. Les ventes du secteur Chirurgie ont progressé de 1% (tcc), soutenues par les ventes de consommables dans les opérations de la cataracte et vitréorétiniennes, en partie contrebalancées par une baisse des ventes d'équipements et de lentilles intraoculaires. Le secteur Médicaments ophtalmiques a progressé de 1% (tcc), stimulé par une croissance à deux chiffres des produits combinés à doses fixes dans le glaucome et de Systane dans la sécheresse oculaire, en partie contrebalancée par l'impact de la concurrence des génériques aux Etats-Unis. Le secteur Soins de la vision (0% tcc) a été stable, car la baisse continue des ventes de produits d'entretien des lentilles de contact a annihilé la forte croissance de Dailies Total1 et d'AirOptix Colors.

Le résultat opérationnel s'est inscrit à USD 662 millions (-46%, -15% tcc). Le résultat opérationnel core (-18%, -5% tcc) s'est inscrit à USD 2,4 milliards, impacté par une hausse des dépenses principalement en Marketing et vente, résultant des investissements destinés à soutenir la croissance, et par une augmentation des provisions pour créances douteuses en Asie. Une diminution de la marge brute et une augmentation des investissements en R&D en faveur de RTH258 ont également contribué à la baisse du résultat opérationnel core. La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 2,0 points de pourcentage. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 1,8 point de pourcentage, la diminution nette de 3,8 points de pourcentage a abaissé la marge à 32,1% du chiffre d'affaires net.

Sandoz a réalisé un chiffre d'affaires net d'USD 6,9 milliards (-3%, +10% tcc), car la croissance en volume se chiffrant à 17 points de pourcentage a plus que compensé la perte de 7 points de pourcentage due à l'érosion des prix. Au cours des neuf premiers mois, toutes les régions ont enregistré une progression, stimulée par une croissance à deux chiffres aux Etats-Unis (+16% tcc), en Asie-Pacifique (+15% tcc) et en Amérique latine (+22% tcc). Au point de vue des secteurs d'activité, les ventes de produits biopharmaceutiques ont augmenté de 39% (tcc) à USD 554 millions, y compris les ventes de Glatopa sur quatre mois. Les ventes du secteur d'activité des anti-infectieux se sont élevées à USD 1,1 milliard (+12% tcc).

Le résultat opérationnel s'est monté à USD 789 millions (-1%, +7% tcc), comprenant des charges de restructuration pour un montant d'USD 190 millions, liées principalement au projet de rationalisation du réseau de sites de production. Le résultat opérationnel core a progressé de 9% (+21% tcc) à USD 1,3 milliard. La marge opérationnelle core à taux de change constants a augmenté de 1,7 point de pourcentage. Après adjonction de l'impact positif des effets de change s'élevant à 0,3 point de pourcentage, l'augmentation nette de 2,0 points de pourcentage a porté la marge à 18,4% du chiffre d'affaires net.

Activités abandonnées

Les résultats opérationnels des activités abandonnées au cours des neuf premiers mois de 2015 comprennent sept mois de résultats des antigrippaux de Vaccins ainsi que les résultats de Vaccins hors antigrippaux et ceux d'OTC jusqu'à la date de leur cession, le 2 mars 2015. Les résultats opérationnels d'Animal Health, qui a été cédé le 1er janvier 2015, n'incluent que le gain de la cession. Les neuf premiers mois de l'exercice précédent comprenaient les résultats de toutes les unités cédées au cours de la même période en 2015.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, les ventes des activités abandonnées se sont élevées à USD 601 millions, dont USD 70 millions pour les antigrippaux de Vaccins. Les ventes réalisées par Vaccins hors antigrippaux et par OTC jusqu'au 2 mars ont atteint respectivement USD 75 millions et USD 456 millions. Au cours des neuf premiers mois de l'exercice précédent, le chiffre d'affaires net s'était élevé à USD 4,3 milliards, car toutes les activités cédées ultérieurement y avaient contribué.

Le résultat opérationnel des activités abandonnées comprend des gains préliminaires exceptionnels avant impôts d'USD 12,8 milliards provenant de la cession d'Animal Health à Lilly (USD 4,6 milliards) et des transactions avec GSK (USD 2,8 milliards pour les activités de Vaccins hors antigrippaux et USD 5,9 milliards découlant de la contribution de Novartis OTC à la joint-venture dans le domaine des produits en automédication). En outre, les transactions avec GSK ont entraîné des dépenses supplémentaires connexes se chiffrant à USD 0,5 milliard.

La perte opérationnelle résiduelle des activités abandonnées se chiffrant à USD 0,2 milliard résulte de la performance opérationnelle des antigrippaux de Vaccins jusqu'au 31 juillet ainsi que de celle de Vaccins hors antigrippaux et d'OTC jusqu'à la date de leur cession. Cette pertecomprend également la reprise partielle d'USD 0,1 milliard de la perte de valeur enregistrée en 2014.

La perte opérationnelle core des activités abandonnées, qui ne tient pas compte de ces éléments exceptionnels, a atteint USD 223 millions au cours des neuf premiers mois de 2015, contre un gain d'USD 50 millions au cours de la même période de l'exercice précédent.

Le résultat net des activités abandonnées s'est élevé à USD 10,8 milliards, principalement en raison des gains exceptionnels provenant des transactions avec GSK et Lilly, contre USD 0,5 milliard au cours des neuf premiers mois de 2014, qui comprenait un gain exceptionnel dégagé par la cession de l'unité des diagnostics de transfusions sanguines à Grifols.

Total du Groupe[1]

Pour le total du Groupe, le résultat net s'est élevé à USD 16,7 milliards, contre USD 8,8 milliards au cours des neuf premiers mois de 2014, impacté par les gains exceptionnels des cessions compris dans le résultat net des activités abandonnées. Le bénéfice par action (BPA) a augmenté à USD 6,94, contre USD 3,58 un an auparavant.

Le free cash-flow pour l'ensemble du Groupe a atteint USD 6,0 milliards.

Principaux moteurs de croissance

A la base de nos résultats financiers du troisième trimestre, il y a une concentration constante sur les principaux moteurs de croissance, notamment Gilenya, Tasigna, Afinitor, Tafinlar + Mekinist, Jakavi, Revolade et Cosentyx ainsi que sur les marchés émergents en expansion.

Produits de croissance

  • Les produits de croissance, un indicateur du rajeunissement du portefeuille, ont contribué pour 34% au chiffre d'affaires net des activités poursuivies au troisième trimestre, en hausse de 14% (en USD). Dans Pharmaceuticals, cette contribution s'est élevée à 46% du chiffre d'affaires net de la division dans le trimestre et les ventes de ces produits ont augmenté de 34% (tcc).
  • Gilenya (USD 696 millions, +16% tcc), notre traitement de la SEP par voie orale, a progressé à un taux à deux chiffres au cours du trimestre, avec une forte croissance en volume.
  • Tasigna (USD 416 millions, +16% tcc) a poursuivi sa progression dans le domaine thérapeutique de la LMC (comprenant aussi Glivec/Gleevec), avec une forte croissance en volume aux Etats-Unis et dans d'autres marchés.
  • Afinitor (USD 414 millions, +9% tcc), un inhibiteur par voie orale de la voie mTOR, a continué de croître, stimulé par les Etats-Unis et les marchés émergents en expansion.
  • Tafinlar + Mekinist (USD 135 millions) a progressé en tant que premier médicament combiné autorisé pour le traitement des patients souffrant d'un mélanome à mutation BRAF V600 inopérable ou métastasique.
  • Revolade (USD 117 millions), vendu sous le nom de Promacta aux Etats-Unis, a enregistré une accélération de ses ventes en tant que seul agoniste du récepteur de la thrombopoïétine autorisé en prise unique quotidienne par voie orale.
  • Jakavi (USD 103 millions, +77% tcc), un inhibiteur de la JAK par voie orale autorisé contre la myélofibrose et la polycythémie essentielle, a enregistré une forte progression par rapport au troisième trimestre 2014.
  • Cosentyx (USD 88 millions), le premier inhibiteur de l'IL-17A autorisé aux Etats-Unis et en Europe pour le psoriasis, a fortement progressé depuis son lancement en février 2015.
  • Les produits biopharmaceutiques (comprenant les biosimilaires, la fabrication sous contrat de produits biopharmaceutiques et Glatopa) ont augmenté de 28% (tcc) à USD 186 millions.

Marchés émergents en expansion

  • Le chiffre d'affaires net des activités poursuivies dans les marchés émergents en expansion - qui englobent tous les marchés, à l'exception des Etats-Unis, du Canada, de l'Europe de l'Ouest, du Japon, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande - a augmenté, au troisième trimestre, de 4% (tcc), reflétant le ralentissement général des économies de la Chine et de l'Inde. La croissance a été stimulée par la Turquie (+23% tcc) et le Brésil (+9% tcc).

[1] Les résultats du total du Groupe au M9 2014 comprennent neuf mois de Consumer Health (Animal Health et OTC) et de Vaccins (vaccins antigrippaux et hors antigrippaux). Tandis que M9 2015 inclut deux mois d'OTC et de Vaccins hors antigrippaux ainsi que sept mois de Vaccins dans les antigrippaux. Le résultat net du total du Groupe et le BPA comprennent l'effet des gains exceptionnels de cession. Le free cash-flow du total du Groupe comprend le free cash-flow des activités poursuivies et celui des activité abandonnées.

Renforcer l'innovation

Le troisième trimestre a affiché une progression continue du pipeline due à des décisions réglementaires favorables et à la publication d'importants résultats issus des essais cliniques. Les faits saillants sont présentés ci-après:

Nouvelles homologations et avis favorables

  • Entresto homologué et lancé aux Etats-Unis; recommandé par le CHMP; autorisé par Swissmedic
    Entresto (sacubitril/valsartan), anciennement LCZ696, a été homologué et lancé aux Etats-Unis pour le traitement de l'insuffisance cardiaque avec fraction d'éjection réduite (IC-FER). En outre, le CHMP a émis un avis favorable pour Entresto dans l'IC-FER symptomatique chronique et l'autorité suisse de la santé a autorisé Entresto pour réduire le risque de morbidité et de mortalité cardiovasculaire chez les patients souffrant d'IC-FER.
  • Cosentyx a reçu un avis favorable du CHMP pour la spondylite ankylosante et l'arthrite psoriasique
    En octobre, le CHMP a recommandé l'homologation de Cosentyx (secukinumab) en Europe pour traiter la spondylite ankylosante et l'arthrite psoriasique.
  • Tafinlar + Mekinist, autorisé dans l'UE pour le mélanome à mutation BRAF, obtient le statut de revue prioritaire de la FDA
    La CE a autorisé le traitement combiné Tafinlar (dabrafenib) et Mekinist (trametinib) chez les patients adultes souffrant d'un mélanome à mutation BRAF V600 inopérable ou métastasique. La FDA lui a octroyé le statut de revue prioritaire en vue d'une homologation complète pour la même population de malades.
  • Odomzo homologué aux Etats-Unis et dans l'UE pour le CBC localement avancé
    Odomzo (sonidegib) a été autorisé aux Etats-Unis et dans l'UE pour traiter certains patients adultes atteints d'un carcinome basocellulaire (CBC) localement avancé.
  • Farydak homologué par la CE dans le myélome multiple
    La CE a homologué Farydak (panobinostat) en association avec bortezomib et dexaméthasone pour le traitement de certains patients adultes souffrant de myélome multiple récidivant et réfractaire.
  • Promacta autorisé par la FDA pour la thrombocytopénie infantile
    The FDA a autorisé une extension de l'indication de Promacta (eltrombopag) pour inclure certains enfants dès l'âge d'un an atteints de thrombocytopénie immunitaire chronique.
  • Revolade homologué dans l'UE pour l'anémie aplasique grave
    La CE a homologué Revolade (eltrombopag, commercialisé sous le nom de Promacta aux Etats-Unis) pour traiter certains adultes souffrant d'anémie aplasique grave.
  • Alcon: la FDA autorise UltraSert, le système préchargé pour la pose de LIO dans la chirurgie de la cataracte
    Alcon a obtenu l'autorisation aux Etats-Unis de la lentille intraoculaire (LIO) asphérique AcrySof IQ associée au système de pose préchargé UltraSert pour la chirurgie de la cataracte.

Demandes d'homologation

  • Afinitor: demandes d'homologation pour les TNE d'origine GI ou pulmonaire déposées aux Etats-Unis, en Europe et au Japon
    Des demandes d'homologation d'Afinitor (everolimus) pour les tumeurs neuro-endocrines (TNE) non fonctionnelles au stade avancé et progressif, ayant une origine gastro-intestinale (GI) ou pulmonaire, ont été déposées aux Etats-Unis, en Europe et au Japon.
  • Arzerra: demandes d'homologation pour la LLC récidivante déposées aux Etats-Unis et en Europe
    Des demandes d'homologation d'Arzerra (ofatumumab) comme traitement de maintenance chez les patients souffrant de leucémie lymphocytaire chronique récidivante (LLC) ont été déposées aux Etats-Unis et en Europe.
  • Sandoz a demandé l'homologation du biosimilaire d'etanercept aux Etats-Unis
    La FDA a accepté la demande d'homologation déposée par Sandoz pour le biosimilaire d'Enbrel® (etanercept), un inhibiteur de TNF-alpha. Sandoz demande une autorisation pour toutes les indications figurant dans la notice du produit de référence, y compris l'arthrite rhumatoïde et le psoriasis.

Résultats d'essais cliniques importants et autres faits saillants

  • Cosentyx: une étude a montré son efficacité durable sur trois ans dans le psoriasis
    Les résultats d'une prolongation de l'étude Cosentyx ont montré des niveaux élevés d'éclaircissement de l'épiderme et une efficacité durable chez les patients atteints de psoriasis en plaques modéré à grave, tout en conservant un profil d'innocuité favorable sur une période de trois ans.
  • Tafinlar + Mekinist: les données de l'étude COMBI-v montrent un bénéfice significatif de survie globale dans le mélanome à mutation BRAF
    Une mise à jour des résultats de l'étude de phase III COMBI-v a montré un bénéfice significatif de survie globale associé à une amélioration de la qualité de vie liée à la santé chez les patients souffrant d'un mélanome métastasique à mutation BRAF V600E/K positive traités par la combinaison de Tafinlar + Mekinist, comparée à vemurafenib en monothérapie (taux médian de survie pour la combinaison: 25,6 mois contre 18,0 mois pour le second).
  • Afinitor: l'étude RADIANT-4 a montré une amélioration de la survie sans progression de la maladie dans les TNE non fonctionnelles gastro-intestinales et pulmonaires
    Dans une étude pivot de phase III, Afinitor a réduit le risque de la progression de la maladie de 52% par rapport à un placebo chez les patients atteints d'une tumeur neuro-endrocrine (TNE) non fonctionnelle avancée et progressive d'origine gastro-intestinale ou pulmonaire. Les résultats de cette étude servent de base aux demandes d'homologation déposées dans le monde entier.
  • Secukinumab: résultats dans l'arthrite psoriasique publiés dans le NEJM
    Les résultats de l'étude pivot de phase III FUTURE 1 pour secukinumab dans l'arthrite psoriasique ont été publiés dans le «New England Journal of Medicine (NEJM)». Secukinumab est le premier inhibiteur de l'IL-17A à avoir démontré son efficacité dans une étude de phase III chez des patients souffrant d'une arthrite psoriasique active.
  • Gilenya: son efficacité à long terme renforcée par une analyse NEDA-4
    Le profil d'efficacité à long terme de Gilenya (fingolimod) a été renforcé par une analyse évaluant la proportion de patients atteints de SEP récidivante et qui, traités avec Gilenya, ne manifestent aucun signe de la maladie (NEDA-4) chaque année pendant sept ans.
  • Novartis a continué d'élargir son solide portefeuille de programmes en immuno-oncologie
    En octobre, Novartis a élargi son portefeuille des immunothérapies contre le cancer avec l'acquisition d'Admune Therapeutics et en passant des accords de licence avec Palobiofarma et XOMA Corporation. Ce qui lui a permis d'ajouter à son portefeuille: IL-15, le récepteur de l'adénosine et des programmes de blocage de TGF-bêta. Novartis a actuellement plusieurs actifs en essai clinique (comprenant des inhibiteurs du point de contrôle ciblant PD1, et LAG3 ainsi que le programme ciblant la cellule myéloïde et le programme CART basé sur la molécule CTL019). Nous sommes en bonne voie de soumettre TIM3, ainsi que la combinaison PD1 et LAG3 aux essais cliniques d'ici à la fin de cette année. Nous prévoyons également d'amener STING, GITR, TGF-bêta et de multiples combinaisons au stade des essais cliniques en 2016.
  • Novartis a convenu d'acquérir les droits résiduels sur ofatumumab, renforçant ainsi sa concentration sur la SEP
    Novartis a convenu avec GSK d'acquérir tous les droits résiduels sur ofatumumab, une molécule contre la sclérose en plaques (SEP) cyclique et certaines autres indications auto-immunes.[1]
  • Novartis a formé un partenariat avec Amgen pour renforcer davantage son pipeline en neurosciences
    Dans le cadre de ce partenariat, Novartis et Amgen ont convenu de développer et commercialiser en commun un programme portant sur un inhibiteur de BACE dans la maladie d'Alzheimer, associé à la molécule phare CNP520 de Novartis administrée par voie orale. Novartis et Amgen prévoient également de développer en commun à l'échelle mondiale le portefeuille d'Amgen contre la migraine, comprenant l'anticorps monoclonal humain AMG 334. Novartis détient les droits de commercialisation de ce portefeuille en dehors des Etats-Unis, du Canada et du Japon.
  • Novartis a échangé des actifs au stade d'essais cliniques contre une participation dans Mereo BioPharma
    Cette transaction implique trois actifs au stade d'essais cliniques à mi-parcours dans des domaines où les besoins médicaux ne sont pas satisfaits: le syndrome des os de verre, les exacerbations aiguës dans la BPCO et l'hypogonadisme hypogonadotrophique. Aux termes de l'accord, Novartis a vendu ces actifs cliniques en échange d'une prise de participation dans Mereo et partagera le succès de ces actifs.
  • Jay Bradner nommé Président de NIBR, succédant à Mark Fishman qui prend sa retraite
    Dr James (Jay) Bradner, médecin et scientifique au Dana-Farber Cancer Institute et professeur agrégé à la Harvard Medical School, a été nommé Président des Instituts Novartis pour la Recherche Biomédicale (Novartis Institutes for BioMedical Research - NIBR), avec effet au 1er mars 2016. Dr Bradner succède au Dr Mark Fishman. Celui-ci atteindra en effet l'âge limite contractuel de la retraite en mars 2016 après treize ans passés chez Novartis.

[1] Cette transaction est soumise à des conditions de clôture.

Achever la transformation du portefeuille

A la suite de l'annonce, le 2 mars 2015, de la clôture des transactions avec GSK, l'intégration a progressé comme prévu. Le transfert des autorisations de mise sur le marché a été achevé pour plus de 80% du total des ventes des produits oncologiques.

La cession des antigrippaux de Vaccins à CSL, dernière étape de la transformation du portefeuille, s'est terminée le 31 juillet 2015.

Exploiter les synergies transdivisionnelles

Améliorer la productivité et tirer parti des synergies transdivisionnelles contribuera à soutenir nos marges.

  • Novartis Business Services (NBS), notre organisation de services partagés, continue de mettre en oeuvre ses priorités et la transformation de l'organisation progresse comme prévu. A la fin du troisième trimestre, NBS employait quelque 9400 collaborateurs équivalents plein temps transférés au sein du Groupe Novartis.
  • Les frais qui entrent dans le champ d'application de NBS sont demeurés stables par rapport à l'exercice précédent. En passant de services spécifiques fournis à une seule division à un modèle transdivisionnel, NBS poursuit la délocalisation des services transactionnels à ses cinq Global Service Centers sélectionnés à Mexico, Kuala Lumpur, Prague, Hyderabad et Dublin.
  • Dans l'approvisionnement, nous avons réalisé, au troisième trimestre, des économies d'échelle se chiffrant à USD 500 millions environ.
  • En outre, nous avons poursuivi l'optimisation de notre réseau de production. Au troisième trimestre, nous avons annoncé la fermeture prévue du site de production de Sandoz à Turbhe, Inde.
  • S'agissant des activités poursuivies, cette restructuration porte à 24 au total le nombre de sites de production dont la cession, la fermeture ou la restructuration a déjà eu lieu ou est en cours. Les charges exceptionnelles se sont élevées à USD 40 millions au troisième trimestre et à USD 299 millions pour les neuf premiers mois. Le cumul des charges exceptionnelles comptabilisées depuis le début du programme se monte à USD 874 millions.

Au troisième trimestre, nos projets d'amélioration de la productivité ont généré des économies brutes qui totalisent USD 850 millions environ.

Développer une organisation hautement performante

Novartis s'est engagé à créer une culture de l'intégrité et à faire preuve d'un leadership éthique. A cet effet, nous avons pris des mesures pour augmenter la transparence et renforcer l'éthique de nos pratiques commerciales. Les nouvelles Valeurs et normes de Novartis mettent l'accent sur l'intégrité et le courage de faire ce qui est juste.

La concentration de l'entreprise sur la qualité n'a cessé de produire des améliorations en 2015. Au cours du troisième trimestre 2015, il y a eu, à l'échelle mondiale, au total 60 inspections effectuées par les autorités de la santé, dont 12 ont été menées par la FDA. Les résultats de la totalité de ces inspections ont été considérés comme bons ou acceptables.

Le 22 octobre 2015, la FDA a envoyé une lettre d'avertissement à la division Sandoz concernant ses sites de production de Kalwe et Turbhe en Inde. Les observations formulées dans cette lettre font suite à une inspection que l'agence a réalisée en août 2014 dans ces deux sites et ont trait à des carences dans les bonnes pratiques de fabrication courantes de produits pharmaceutiques finis. La lettre d'avertissement ne soulève aucune question nouvelle par rapport aux observations contenues dans le formulaire 483 et résultant de l'inspection d'août 2014 et auxquelles Sandoz remédie depuis. Sandoz va continuer de collaborer étroitement avec la FDA pour s'assurer que toutes les observations soient résolues à la satisfaction complète de l'agence. Des ruptures d'approvisionnement ne sont pas à prévoir.

Structure du capital et endettement net

Maintenir un bon équilibre entre les investissements dans ses activités, une structure financière solide et des rendements attrayants pour ses actionnaires, restera une priorité. Un cash-flow solide et une structure saine du capital ont permis à Novartis de se concentrer sur l'innovation et la croissance de son portefeuille diversifié de soins de santé, tout en conservant la note de crédit AA qui reflète sa solidité et sa discipline financières.

Au cours des neuf premiers mois de 2015, 38,7 millions d'actions propres ont été distribuées à la suite de l'exercice d'options et d'attributions effectives d'actions dans le cadre des plans de rémunération des collaborateurs. Novartis a racheté 8,9 millions d'actions sur la première ligne de négoce de la SIX Swiss Exchange et aux collaborateurs. En outre, 32,5 millions d'actions ont été rachetées, durant les neuf premiers mois de 2015, sur la deuxième ligne de négoce dans le cadre du programme annoncé de rachat d'actions à concurrence d'un montant d'USD 5,0 milliards étalé sur deux ans ainsi que pour compenser l'effet dilutif provenant des plans de participation des collaborateurs. A l'issue de ces transactions, le nombre total d'actions en circulation a diminué de 2,7 millions au cours des neuf premiers mois de 2015. Novartis vise à compenser davantage sur le reste de l'exercice l'effet dilutif enregistré durant les neuf premiers mois de 2015, provenant des plans de participation des collaborateurs, en procédant à des rachats d'actions sur la deuxième ligne de négoce de la SIX Swiss Exchange.

Au cours du premier trimestre 2015, Novartis a émis trois emprunts obligataires libellés en francs suisses pour un montant total d'USD 1,5 milliard et a remboursé deux emprunts obligataires, arrivés à maturité au deuxième trimestre 2015, pour un montant total d'USD 2,9 milliards (un emprunt obligataire d'USD 2,0 milliards émis en mars 2010 et un autre libellé en francs suisses s'élevant à USD 0,9 milliard émis en juin 2008).

Au 30 septembre 2015, l'endettement net s'est élevé à USD 16,6 milliards, contre USD 6,5 milliards au 31 décembre 2014. L'augmentation d'USD 10,1 milliards est due aux sorties de trésorerie pour l'acquisition des actifs en oncologie de GSK pour un montant d'USD 16,0 milliards, au paiement du dividende d'USD 6,6 milliards, aux rachats d'actions pour USD 4,0 milliards et à des paiements liés aux cessions s'élevant à USD 0,8 milliard ainsi qu'à d'autres sorties de trésorerie nettes se montant à USD 0,2 milliard. Cette augmentation a été en partie compensée par le free cash-flow d'USD 6,0 milliards, par les produits nets des cessions s'élevant à USD 9,9 milliards, en lien avec les transactions ayant trait à la transformation du portefeuille, et par les produits provenant de l'exercice d'options se montant à USD 1,6 milliard.

La note de crédit à long terme de Novartis demeure AA (Moody's: Aa3, Standard & Poor's: AA-, Fitch: AA).

Perspectives du Groupe en 2015 pour les activités poursuivies

Sauf événements imprévus

Nos perspectives pour 2015 restent inchangées. En 2015, le chiffre d'affaires net du Groupe devrait croître à un taux à un chiffre moyen (tcc), après avoir absorbé l'impact de la concurrence des génériques, qui pourrait être à peu près identique à celui de l'exercice précédent (USD 2,4 milliards). Le résultat opérationnel core du Groupe devrait connaître, en 2015, une progression plus forte que celle des ventes (tcc) à un taux à un chiffre élevé. Toutes ces comparaisons se font avec les activités poursuivies en 2014.

Si les taux de change moyens enregistrés début octobre perdurent sur le reste de l'année, les effets de change sur l'exercice en cours auraient un impact négatif de 10% sur les ventes et de 14% sur le résultat opérationnel core. Cet impact, par rapport à l'exercice précédent, résulte de la fermeté continue du dollar contre la plupart des monnaies.

Performance financière en bref

Activités poursuivies[1] T3 2015 T3 2014 Variation % M9 2015 M9 2014 Variation %
M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Chiffre d'affaires net 12 265 12 991 -6 6 36 894 39 105 -6 5
Résultat opérationnel 2 234 2 739 -18 2 7 300 8 738 -16 0
en % du chiffre d'affaires 18,2 21,1 19,8 22,3
Résultat opérationnel core 3 489 3 585 -3 14 10 733 11 244 -5 10
en % du chiffre d'affaires 28,4 27,6 29,1 28,8
Pharmaceuticals T3 2015 T3 2014 Variation % M9 2015 M9 2014 Variation %
M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Chiffre d'affaires net 7 593 7 925 -4 7 22 580 23 931 -6 5
Résultat opérationnel 1 841 2 233 -18 0 6 126 6 860 -11 4
en % du chiffre d'affaires 24,2 28,2 27,1 28,7
Résultat opérationnel core 2 418 2 405 1 18 7 315 7 537 -3 12
en % du chiffre d'affaires 31,8 30,3 32,4 31,5
Alcon T3 2015 T3 2014 Variation % M9 2015 M9 2014 Variation %
M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Chiffre d'affaires net 2 346 2 665 -12 -2 7 463 8 124 -8 1
Résultat opérationnel 159 381 -58 -22 662 1 232 -46 -15
en % du chiffre d'affaires 6,8 14,3 8,9 15,2
Résultat opérationnel core 703 960 -27 -12 2 393 2 916 -18 -5
en % du chiffre d'affaires 30,0 36,0 32,1 35,9
Sandoz T3 2015 T3 2014 Variation % M9 2015 M9 2014 Variation %
M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Chiffre d'affaires net 2 326 2 401 -3 9 6 851 7 050 -3 10
Résultat opérationnel 317 272 17 33 789 798 -1 7
en % du chiffre d'affaires 13,6 11,3 11,5 11,3
Résultat opérationnel core 433 417 4 17 1 262 1 155 9 21
en % du chiffre d'affaires 18,6 17,4 18,4 16,4
Corporate T3 2015 T3 2014 Variation % M9 2015 M9 2014 Variation %
M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Résultat opérationnel -83 -147 44 35 -277 -152 -82 -96
Résultat opérationnel core -65 -197 67 62 -237 -364 35 30
Activités abandonnées
T3 2015 T3 2014 Variation % M9 2015 M9 2014 Variation %
M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Chiffre d'affaires net 14 1 713 ns ns 601 4 258 ns ns
Résultat opérationnel 45 241 ns ns 12 571 826 ns ns
en % du chiffre d'affaires ns 14,1 ns 19,4
Résultat opérationnel core -49 255 ns ns -223 50 ns ns
en % du chiffre d'affaires ns 14,9 -37,1 1,2

Total du Groupe[2]
T3 2015 T3 2014 Variation % M9 2015 M9 2014 Variation %
M USD M USD USD tcc M USD M USD USD tcc
Résultat net 1 895 3 240 16 738 8 793
BPA (USD) 0,79 1,33 6,94 3,58
Free cash-flow 2 788 3 165 6 027 6 343

ns: non significatif

[1] Les activités poursuivies comprennent les activités de Pharmaceuticals, Alcon, Sandoz et Corporate ainsi que, depuis le 2 mars 2015, les résultats des nouveaux actifs en oncologie acquis de GSK et de la participation de 36,5% dans la joint-venture avec GSK dans les produits en automédication (les résultats de cette dernière figurant dans la quote-part du résultat net des entreprises associées). Une explication complète figure à la page 42 du Rapport financier intermédiaire simplifié.
[2] Le résultat net du total du Groupe et le BPA comprennent l'effet des gains exceptionnels des cessions. Le free cash-flow du total du Groupe comprend le free cash-flow des activités poursuivies et celui des activités abandonnées.

Un rapport financier simplifié intermédiaire comprenant les informations répertoriées dans la liste ci-après est disponible (en anglais uniquement) sur notre site Web:
http://hugin.info/134323/R/1961518/715258.pdf

Novartis : rapport financier intermédiaire du 3e trimestre et des 9 premiers mois de 2015, données complémentaires

SOMMAIRE Page
PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE DU GROUPE ET DES DIVISIONS, T3 ET M9 2015
Groupe 2
Pharmaceuticals 6
Alcon 14
Sandoz 17
Activités abandonnées 19
FLUX DE TRÉSORERIE ET BILAN DU GROUPE 22
RAPPORT SUR L'INNOVATION 25
COMPTES CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES SIMPLIFIÉS
Comptes de résultat consolidés simplifiés 33
Comptes de résultat global consolidés simplifiés 35
Bilans consolidés simplifiés 36
Tableaux simplifiés de variation des capitaux propres consolidés 37
Tableaux simplifiés des flux de trésorerie consolidés 38
Notes relatives aux comptes consolidés simplifiés, y compris le point sur les litiges 40
INFORMATION COMPLÉMENTAIRE 51
RÉSULTATS CORE
Rapprochement des résultats IFRS et core 53
Groupe 53
Pharmaceuticals 57
Alcon 59
Sandoz 61
Corporate - activités poursuivies 63
Activités abandonnées 65
INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE
Tableau simplifié des variations de la dette nette consolidée / Information sur l'action Novartis 67
Free cash-flow 68
Division Pharmaceuticals: chiffre d'affaires net des 20 premiers produits 69
Division Pharmaceuticals: ventes par secteur d'activité 71
Chiffre d'affaires net par région 73
Cours de conversion des devises 75
Quote-part dans le résultat net des entreprises associées 76
DÉCHARGE 77

Décharge
Le présent document fait part de prévisions impliquant des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels matériellement différents des résultats, performances ou réalisations annoncés ou impliqués dans de telles déclarations. Certains risques associés à ces déclarations sont résumés dans la version anglaise de ce communiqué, ainsi que dans le plus récent formulaire 20-F soumis par Novartis AG à la Securities and Exchange Commission (SEC) (autorité de régulation des marchés financiers des Etats-Unis). Le lecteur est invité à lire attentivement ces résumés.

Tous les noms de produits apparaissant en italique sont des marques déposées que les sociétés du Groupe Novartis possèdent ou exploitent sous licence. Jakafi® est une marque déposée d'Incyte Corporation. Enbrel® est une marque déposée d'Amgen Inc.

A propos de Novartis
Novartis propose des solutions de santé innovantes adaptées aux besoins changeants des patients et des populations. Basé à Bâle, en Suisse, Novartis offre un portefeuille diversifié qui satisfait ces exigences le mieux possible: médicaments innovants, soins ophtalmologiques et produits pharmaceutiques génériques économiques. Novartis est la seule société mondiale à bénéficier d'une position de leader dans ces domaines. En 2014, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires net d'USD 58,0 milliards, alors que la recherche et le développement se sont montés à environ USD 9,9 milliards (USD 9,6 milliards, hors pertes de valeur et amortissement). Les sociétés du Groupe Novartis emploient quelque 120 000 collaborateurs équivalents temps plein et les produits de Novartis sont disponibles dans plus de 150 pays à travers le monde. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site Internet http://www.novartis.com.

Dates importantes

27 janvier 2016 Résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2015
23 février 2016 Assemblée générale
21 avril 2016 Résultats du premier trimestre 2016
24-25 mai 2016 Rencontre avec le management de Novartis, Journées des investisseurs à Bâle, Suisse
19 juillet 2016 Résultats du deuxième trimestre 2016
25 octobre 2016 Résultats du troisième trimestre 2016