Novartis lance SMS for Life 2.0 au Nigeria pour aider à améliorer l'accès aux médicaments essentiels

Dec 12, 2016
  • SMS for Life 2.0 est lancé pour la première fois dans l'Etat de Kaduna, troisième région la plus peuplée du Nigeria, en collaboration avec le ministère de la Santé de l'Etat de Kaduna.
  • Ce programme utilise smartphones et tablettes pour améliorer l'accès aux médicaments et renforcer la surveillance des maladies, contribuant ainsi à  améliorer les soins apportés aux patients.
  • Cette initiative, qui s'appuie sur le succès de notre programme primé SMS for Life, mettra à disposition des travailleurs de la santé des programmes d'e-learning.

Bâle, le 12 décembre 2016 - Novartis a annoncé aujourd'hui le lancement d'un programme de santé basé sur des technologies innovantes appelé SMS for Life 2.0 dans l'Etat de Kaduna, au Nigeria. Ce programme vise à renforcer la disponibilité des médicaments essentiels et à améliorer les soins apportés aux patients dans la région en recourant à des technologies simples d'utilisation, disponibles et abordables. SMS for Life 2.0 est un partenariat public-privé piloté par Novartis avec le soutien de ses partenaires, le ministère de la Santé de l'Etat de Kaduna et Vodacom.

« Novartis est fier de s'associer au ministère de la Santé de l'Etat de Kaduna pour lancer le premier programme SMS for Life 2.0, » a déclaré Joseph Jimenez, CEO de Novartis. « Les entreprises doivent unir leurs forces à celles du secteur public pour créer ensemble des solutions innovantes pour améliorer l'accès aux soins de santé à travers le monde. Il s'agit là de la première étape d'une initiative qui, nous l'espérons, aura un impact positif considérable sur le plan de la santé publique, en bénéficiant du potentiel qu'offrent la technologie mobile et le big data pour améliorer la qualité des soins apportés aux patients défavorisés. »

SMS for Life 2.0 s'appuie sur le programme SMS for Life lancé par Novartis en 2009, qui utilisait les téléphones portables pour gérer les ruptures de stocks de médicaments contre le paludisme dans plus de 10 000 centres de soins de santé de pays d'Afrique sub-saharienne. Cette nouvelle version améliorée du programme, SMS for Life 2.0 utilisera smartphones et tablettes pour relever les principaux défis opérationnels auxquels sont confrontés les centres de soins de santé isolés de l'Etat de Kaduna. Les travailleurs de la santé locaux seront en mesure de suivre le niveau des stocks de médicaments essentiels, tels que les antipaludéens, les vaccins, les traitements contre le VIH, la tuberculose et la lèpre, et d'envoyer des notifications aux responsables médicaux de district lorsque ces niveaux sont bas. Le programme permettra également de suivre les paramètres de surveillance du paludisme, des décès maternels et infantiles et de plusieurs autres maladies, y compris la rougeole, la fièvre jaune et le choléra. En outre, SMS for Life 2.0 permettra d'assurer la formation de travailleurs de la santé au sein des centres locaux, en mettant à disposition des modules d'e-learning à la demande.

« Nous saluons le déploiement de SMS for life 2.0 dans nos centres de soins de santé primaires, qui font fréquemment face à des ruptures de stocks, » a déclaré Dr Hadiza S. Balarabe, secrétaire exécutif de l'Agence chargée du développement des soins de santé primaires de l'Etat de Kaduna. « Avec plus de six millions de personnes, Kaduna est le troisième état le plus peuplé du Nigeria. Nous espérons que ce programme améliorera les services de soins de santé en étendant l'accès aux médicaments essentiels, contribuant ainsi à réduire la prévalence des maladies au sein des communautés. »

Les médicaments ne parviennent pas toujours aux patients qui en ont besoin, en particulier ceux qui vivent dans des régions reculées. Les ruptures de stocks sont un obstacle majeur à l'accès à des traitements essentiels. En augmentant la visibilité des stocks, les autorités de santé seront en mesure de suivre en temps réel les niveaux de stocks de ces médicaments. De plus, les données de surveillance des maladies associées à la fonction de suivi des stocks peuvent contribuer à l'amélioration de la gestion de la chaîne d'approvisionnement, en permettant aux autorités de mieux prévoir la demande de traitements. Cela permettra de s'assurer que les personnes reçoivent en temps voulu les médicaments dont elles ont besoin.

« Vodacom est convaincu que la technologie mobile  constitue une importante ressource pour traiter les problèmes de santé en Afrique, » a affirmé Vuyani Jarana, Chief Officer de Vodacom Business. « Notre motivation à collaborer avec l'Etat de  est de soutenir le développement de sociétés productives en bonne santé, bien éduquées et économiquement dynamiques. L'initiative SMS for Life 2.0 aidera à améliorer la qualité et l'accessibilité des services de soins de santé qui, à leur tour, contribueront à prolonger l'espérance de vie au Nigeria. »

En parallèle à ce lancement au Nigeria, Novartis et son partenaire à but non lucratif Right to Care ont signé un protocole d'accord avec le ministère de la Santé de Zambie en vue de déployer SMS for Life 2.0 dans  2000 centres de santé à travers le pays. Ce programme, qui inclura  le suivi des stocks, la surveillance de maladies et des modules d'e-learning, sera soutenu par Vodacom et devrait être lancé au 2e trimestre 2017.

A propos de SMS FOR LIFE 2.0
SMS for Life est un programme sous l'égide de l'initiative « Roll Back Malaria », qui est dirigé par Novartis dans l'optique de développer et d'aider des pays à mettre en oeuvre des solutions innovantes pour résoudre le problème récurrent de ruptures de stocks dans les centres de soins de santé de régions reculées, en vue d'améliorer de manière significative l'accès des patients aux produits de santé de base dans les pays en voie de développement.

Ce programme a été lancé en 2009 par la Novartis Malaria Initiative afin de gérer les ruptures de stocks de médicaments contre le paludisme dans les pays d'Afrique sub-saharienne. Une nouvelle version améliorée de ce programme primé, appelée SMS for Life 2.0, a désormais recours aux smartphones et aux tablettes.

Ce programme permet aux centres publics de soins de santé de surveiller les stocks de médicaments essentiels, tels que les antipaludéens, les vaccins et les traitements contre le VIH. En outre, il sera sans doute étendu aux traitements des maladies non transmissibles. Le système envoie des notifications aux responsables médicaux de district chargés de la disponibilité des traitements lorsque les niveaux de stocks sont bas, ce qui aide à éviter les ruptures de stocks. Les tablettes permettent également de surveiller les maladies en permettant la collecte de paramètres de base des maladies, en fonction des besoins de chaque pays. Elles peuvent également être utilisées pour offrir des formations de qualité aux travailleurs de la santé en mettant à disposition des modules d'e-learning à la demande.

A propos de la Novartis Malaria Initiative
La Novartis Malaria Initiative s'engage à favoriser la recherche, le développement et l'accès à de nouveaux médicaments afin d'éradiquer le paludisme. Cette initiative est l'un des programmes d'accès aux médicaments les plus importants du secteur pharmaceutique. Depuis 2001, elle a fourni plus de 800 millions de traitements à prix coûtant, dont plus de 300 millions de traitements pédiatriques dispersibles, destinés pour la plupart au secteur public de pays où le paludisme est endémique.

Novartis possède une expérience de longue date dans le développement de médicaments antipaludéens. Coartem®, la première association médicamenteuse à base d'artémisinine (ACT) à dose fixe, a été lancé en 1999. Les ACT sont le traitement de référence actuel contre le paludisme. Novartis dirige actuellement deux des quatre programmes de développement les plus avancés dans le domaine du paludisme à travers le monde, dont deux traitements antipaludéens potentiels en essais cliniques de phase II (KAF156 et KAE609). Il s'agit dans les deux cas de nouvelles classes de molécules qui traitent le paludisme différemment des thérapies actuelles et pourraient aider à combattre la résistance croissante aux associations thérapeutiques existantes à base d'artémisinine.

La Novartis Malaria Initiative fait partie intégrante de Novartis Social Business, une entité incluant Novartis Access et les programmes Novartis Healthy Family, dont les activités opérationnelles sont gérées par Sandoz, la division de Novartis spécialisée dans les génériques et les biosimilaires.

Décharge
Le présent communiqué contient des déclarations prospectives explicites ou implicites reconnaissables notamment par l'emploi de termes tels que « accélérer », « confiant », « continue à », « potentiel », « prochaine génération », « générer davantage » « s'engage », « pipeline », « pourrait », et autres expressions semblables, ainsi que par l'usage du futur et du conditionnel. Ces déclarations prospectives reflètent l'opinion du Groupe sur des événements futurs et comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels sensiblement différents des résultats futurs annoncés ou impliqués dans de telles déclarations. Ces attentes pourraient être affectées notamment par les risques et facteurs décrits dans la rubrique sur les facteurs de risque du formulaire 20-F que Novartis AG a déposé auprès de l'US Securities and Exchange Commission. Novartis fournit les informations contenues dans le présent communiqué aux médias à la date d'aujourd'hui et n'est pas tenu de les mettre à jour à l'avenir.

A propos de Novartis
Novartis propose des solutions de santé innovantes évoluant avec les besoins des patients et des sociétés. Basé à Bâle, en Suisse, Novartis propose un portefeuille diversifié qui satisfait ces exigences au mieux : médicaments innovants, soins ophtalmologiques et produits pharmaceutiques génériques économiques. Novartis est la seule société mondiale à bénéficier d'une position de leader dans ces domaines. En 2015, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires net d'USD 49,4 milliards, alors que ses dépenses en recherche et développement s'élevaient à environ USD 8,9 milliards (USD 8,7 milliards hors pertes de valeur et amortissements). Les sociétés du Groupe Novartis emploient quelque 118 000 collaborateurs équivalents plein temps. Les produits de Novartis sont disponibles dans plus de 180 pays à travers le monde. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site Internet http://www.novartis.com.

Novartis est présent sur Twitter. Pour vous tenir au courant de l'actualité de Novartis, enregistrez-vous sur http://twitter.com/novartis.
Des contenus multimédias Novartis sont disponibles sur le site www.novartis.com/news/media-library
Pour toute question concernant le site ou les données d'inscription, veuillez contacter [email protected]

# # #

Novartis Media Relations
Ligne centrale pour les médias : +41 61 324 2200
E-mail : [email protected]

Eric Althoff
Novartis Global Media Relations
+41 61 324 7999 (ligne directe)
+41 79 593 4202 (portable)
[email protected]
Nadine Schecker
Novartis Social Business
+41 61 696 86 33 (ligne directe)
+41 79 682 13 26 (portable)
[email protected]

Novartis Investor Relations
Ligne centrale dédiée aux relations investisseurs : +41 61 324 7944
E-mail : [email protected]

Ligne centrale   Amérique du Nord  
Samir Shah +41 61 324 7944 Richard Pulik +1 212 830 2448
Pierre-Michel Bringer +41 61 324 1065 Sloan Pavsner +1 212 830 2417
Thomas Hungerbuehler +41 61 324 8425    
Isabella Zinck +41 61 324 7188