Dr. Vasant Narasimhan ist seit Februar 2018 Chief Executive Officer von Novartis

08 octobre 2018

Il envoie des messages clairs au public, à ses collaborateurs et aux postulants à un poste chez Novartis sur sa vision de la culture d’entreprise de Novartis.

Dr Vasant Narasimhan, Directeur général de Novartis

Vasant Narasimhan ne porte pas de cravate, pas même au Forum économique mondial à Davos. Agé d’à peine 42 ans, il apporte un vent de fraîcheur au sommet de l’entreprise. Lors des interviews et des discours qu’il donne, « Vas », comme il se désigne lui-même et comme l’appellent également ses collaborateurs, souligne une chose avant tout : il veut changer fondamentalement la culture d’entreprise de Novartis. Il parle avec charme et compétence, mais aussi avec détermination : « J’essaie d’adopter une position humaniste tant pour le rôle que joue notre entreprise dans le secteur de la santé que pour le vaste dialogue que nous menons avec le public. »

Le changement culturel chez Novartis : une ouverture à la numérisation

Aux yeux du nouveau CEO, Novartis a besoin de ce changement de culture pour faire perdurer son succès au XXIe siècle. Pour Novartis, ce changement signifie en premier lieu s’ouvrir au monde de la numérisation afin d’accroître l’efficacité de son cœur de métier, à savoir la découverte et la commercialisation de médicaments. A cet effet, l’entreprise pharmaceutique souhaite désormais utiliser les outils high-tech de l’intelligence artificielle (IA) et du Data Mining, c’est-à-dire la collecte et l’évaluation de données pertinentes à l’aide d’algorithmes.

Une nouvelle culture d’entreprise chez Novartis : de nouveaux médicaments grâce au Big Data

Première étape concrète de ce changement culturel : la fondation par Novartis d’un « Study Operation Center ». Celui-ci permet de suivre quotidiennement et en temps réel, grâce à l’IA, les progrès des plus de 500 études cliniques menées par l’entreprise dans le monde entier. Plus encore : Novartis veut décentraliser ses essais cliniques et les mettre à la disposition des patients avec l’aide de son partenaire « Science 37 », qui développe une application à cette fin.

Par ailleurs, Novartis veut utiliser l’IA pour analyser les données de plus de deux millions de patients ayant participé à des essais cliniques au cours des vingt dernières années. Parce que, selon le CEO, « nous croyons pouvoir trouver de nouveaux médicaments rien qu’avec ces données. » Autre exemple : les nouvelles techniques numériques devraient permettre de développer un algorithme capable de prédire quels patients sont les plus susceptibles de répondre à un nouveau médicament.

Le changement culturel chez Novartis pour augmenter l’appétence au risque

« Tel est le cap que nous suivons actuellement, explique Vasant Narasimhan. Le but est que nous nous sentions à l’aise dans un monde numérique marqué par un rythme d’innovation rapide. » Il associe également cette approche à la volonté de devenir plus enclin à prendre des risques et à accepter les échecs : « Beaucoup de nos idées ne fonctionneront pas, mais quelques-uns d’entre elles si. Nous devons donc être ouverts à l’expérimentation. »

Le changement culturel pour que Novartis redore son blason au sein de la société

Mais, selon les plans du CEO, le changement de culture chez Novartis ne se limite pas à la « simple » révolution numérique. Pour lui, l’engagement social est tout aussi important. D’une part, « en tant qu’entreprise, nous pouvons devenir meilleurs en rendant nos médicaments plus abordables ». D’autre part, Vasant Narasimhan veut changer l’image de l’entreprise : « Je veux regagner la confiance de la société et faire en sorte que Novartis devienne l’une des entreprises les plus respectées du monde industriel. Je sais que pour cela, nous devons nous améliorer sur bien des aspects. Mais je suis très enthousiaste à cette idée. »

Repenser la culture d’entreprise de Novartis : favoriser la santé également dans les pays émergents et les pays en développement

Dans cette optique, Novartis s’est récemment engagé à investir USD 100 millions dans le développement de nouveaux médicaments contre le paludisme. Vasant Narasimhan formule les intentions et les objectifs sociaux de Novartis : « De nombreuses personnes meurent encore dans de nombreuses régions du monde avant d’avoir atteint l’espérance de vie médicalement possible. En tant que CEO d’une grande société pharmaceutique, je prends ce problème très au sérieux. » 


Sources et liens

https://www.youtube.com/watch?v=rpAJ-zdv-8s

https://www.youtube.com/watch?v=PDMrtbMfC8