General contact

Main switchboard
Switzerland

+41 61 324 11 11
+41 61 324 80 01
Monday - Friday,
8:30 a.m. - 5:00 p.m. GMT+1

US switchboard

+1 862 778 21 00
Monday - Friday,
8:30 a.m. - 5:00 p.m. EST

Media

Global Media Relations
Eric Althoff
Basel, Switzerland

+41 61 324 7999

Investors

Investor Relations
Switzerland

Monday - Friday,
8:30 a.m. - 5:30 p.m. GMT+1
(Central European Time)

Reporting side effects

Report a suspected side effect (also known as an adverse event) related to a Novartis Pharmaceutical drug or a Novartis Vaccine.

Reporting side effects

pane 4 content

Media releases

January 30, 2012 12:00 CET

Novartis reconduit son engagement en faveur de l'élimination de la lèpre

  • Ce nouvel engagement de cinq ans comprend un don de médicaments, d'une valeur estimée de USD 22,5 millions, qui devrait permettre de traiter quelque 850 000 patients.
  • Novartis va également intensifier ses efforts visant à mettre en place une initiative multilatérale en faveur de l'élimination de la lèpre.
  • Novartis combat la lèpre depuis de nombreuses années, en faisant don de médicaments et en développant des programmes de soutien aux patients, évalués à quelques USD 100 millions depuis 1986.
  • Novartis participe à une initiative internationale visant à éliminer ou contrôler 10 maladies tropicales négligées (Neglected Tropical Diseases, NTDs) d'ici la fin de la décennie.

Bâle, 30 janvier 2012 - Novartis poursuivra, en collaboration avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), son action en faveur d'un monde sans lèpre, en reconduisant son don de polychimiothérapies (PCT) pour traiter la lèpre jusqu'en 2020. Ce nouvel engagement de cinq ans, qui comprend des traitements dont la valeur est estimée à USD 22,5 millions et une somme maximale d'USD 2,5 millions destinée à soutenir l'OMS dans sa gestion des dons et de la logistique, devrait permettre de traiter environ 850 000 patients.

« Depuis 2000, nous travaillons avec l'OMS pour fournir des traitements gratuits aux patients atteints de la lèpre, partout dans le monde, mais nous savons qu'un acteur unique, quelle que soit sa détermination à venir en aide aux patients, ne peut à lui seul éliminer cette maladie invalidante, explique Joseph Jimenez, CEO de Novartis. Nous sommes fiers de travailler en collaboration avec les gouvernements, les agences internationales, les organisations non gouvernementales et le secteur privé, afin de permettre aux patients de recevoir le traitement dont ils ont besoin. C'est seulement par une action efficace et coordonnée de toutes les parties concernées que nous pourrons atteindre notre objectif commun : faire en sorte que la lèpre appartienne au passé ».

Novartis et la Fondation Novartis pour un Développement Durable (NFSD) ont pris un engagement à long terme en faveur du traitement de la lèpre et de la lutte contre cette maladie. Depuis 2000, Novartis a fait don, par l'intermédiaire de l'OMS, de plus de 48 millions de plaquettes de PCT représentant environ USD 77 millions, qui ont contribué à la guérison de plus de 5 millions de patients atteints de la lèpre à travers le monde.

La NFSD est engagée depuis plus de 25 ans dans la lutte contre la lèpre par la mise en oeuvre de programmes de marketing social innovants visant à faire en sorte que la lèpre ne soit plus considérée comme une maladie honteuse, par le développement d'outils de prévention des handicaps, par l'aide apportée aux patients pour leur réinsertion dans la société et par le soutien apporté aux dons de médicaments contre la lèpre. Depuis 1986, la NFSD a consacré plus de CHF 30 millions à ces programmes.

Toutefois les dons de médicaments ne suffisent pas. C'est pourquoi la NFSD s'est engagée à intensifier ses efforts pour mettre en place une initiative multilatérale pour une offensive finale contre la lèpre. En collaboration avec le Ministère de la santé des Philippines, la NFSD a organisé le 25 janvier le premier Symposium contre la lèpre à Puerto Princesa, sur l'île de Palawan. Ce symposium novateur réunissait l'ensemble des principaux acteurs et partenaires du secteur public et du secteur privé, avec pour but d'éliminer la lèpre dans les régions des Philippines où cette maladie reste endémique.

La reconduction de l'engagement de Novartis contre la lèpre constitue un élément clé d'une nouvelle initiative coordonnée par diverses catégories de collaborateurs publics et privés pour lutter contre 10 maladies tropicales négligées (Neglected Tropical Diseases, NTDs) d'ici 2020. A l'heure actuelle, 13 sociétés pharmaceutiques, les gouvernements américain et britannique, la Fondation Bill-et-Melinda-Gates, la Banque mondiale et les représentants des pays dans lesquels les NTDs restent endémiques se sont engagés à accorder une attention particulière à la lutte contre ces maladies et à travailler ensemble pour améliorer la vie du milliard de personnes qu'elles affectent.

Dans le cadre de cette initiative, la plus importante à ce jour en matière de lutte contre les NTDs, les membres du groupe ont annoncé lors d'un évènement qui s'est déroulé au Collège royal de médecine de Londres qu'ils maintiendraient ou élargiraient les programmes de dons existants pour faire face à la demande jusqu'en 2020, qu'ils partageraient leurs savoir-faire et leurs molécules pour accélérer la recherche et le développement de nouveaux médicaments et qu'ils fourniraient des financements afin de soutenir les efforts de R&D et de renforcer la distribution de médicaments et les programmes de mise en oeuvre. Les collaborateurs ont également signé la « Déclaration de Londres sur les Maladies tropicales négligées », dans laquelle ils se sont engagés à intensifier leurs efforts de collaboration, de suivi et de communication des progrès.

Cette annonce fait partie intégrante de l'engagement continu de la société pour favoriser l'accès aux soins dans les pays en développement. Novartis travaille à la découverte de vaccins et de médicaments pour traiter les maladies négligées par l'intermédiaire de deux instituts de recherche : l'Institut Novartis pour les maladies tropicales (NITD) à Singapour et l'Institut pour la santé mondiale Novartis Vaccins (NVGH) en Italie. L'Initiative de Novartis contre le paludisme (Novartis Malaria Initiative) est une des plus importantes campagnes d'accès aux médicaments du secteur de la santé. Depuis 2001, Novartis travaille avec diverses organisations pour garantir la livraison efficace de nos médicaments antipaludéens et a fourni plus de 480 millions de traitements à prix coûtant.

En 2011, plus de 89 millions de patients ont bénéficié des programmes d'accès aux médicaments de Novartis qui représentent, avec nos instituts de recherche sur les maladies dans les pays en développement, USD 1,7 milliard, soit 3 % de notre chiffre d'affaires net.

A propos de la polychimiothérapie (PCT) dans le traitement de la lèpre
Depuis 1985, plus de 14 millions de patients ont été guéris de la lèpre grâce à la PCT, le traitement recommandé par l'OMS. Le taux de prévalence de la maladie a ainsi diminué d'environ 95 % à l'échelle mondiale. Selon l'OMS, sur un total de 130 pays, moins de 230 000 nouveaux cas ont été signalés en 2010. Malgré ces réussites, la lutte contre la lèpre reste dans une phase critique et les connaissances sur cette maladie sont de moins en moins répandues. Il est essentiel de continuer à avancer, de permettre une détection précoce de la maladie et d'assurer la disponibilité permanente et gratuite des traitements.

Le développement de la PCT a révolutionné l'approche adoptée pour lutter contre la lèpre. La PCT se compose de trois médicaments (la rifampicine, la clofazimine et la dapsone), parmi lesquels deux (la rifampicine et la clofazimine) ont été mis au point dans les laboratoires de recherche de Novartis dans les années 1980. La PCT permet de guérir des patients, de briser la chaîne de transmission de la lèpre et d'éviter des handicaps dus à la maladie. L'amélioration est visible quelques semaines après le début du traitement même chez les personnes les plus gravement atteintes.

A propos de la Fondation Novartis pour un Développement Durable (NFSD)
La Fondation Novartis pour un Développement Durable est une organisation à but non lucratif, dont les activités font partie du portefeuille Corporate Responsibility de Novartis et sont financées par l'entreprise. Pendant plus de 30 ans, la Fondation a eu pour mission de soutenir des programmes de santé dans les pays en développement. Entrent dans le champ de ses compétences clés l'analyse approfondie, le conseil et la publication dans les domaines de la responsabilité d'entreprise et de la politique de développement. En exploitant les synergies entre le travail de projet, les activités de réflexion et la facilitation du dialogue, la Fondation élabore des stratégies innovantes en réponse aux problèmes communs de développement. En 2011, la Fondation Novartis pour un Développement Durable a investi quelque CHF 10 millions, principalement en Afrique et en Asie.

Pour de plus amples informations sur la Fondation et sur des projets spécifiques, veuillez consulter notre site à l'adresse
www.novartisfoundation.org

Décharge
Le présent document fait part de prévisions impliquant des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels matériellement différents des résultats futurs, des performances ou des réalisations annoncées ou impliquées dans de telles déclarations. Certains risques associés à ces déclarations sont résumés dans la version anglaise de ce communiqué, ainsi que dans le formulaire 20-F de Novartis AG, le plus récent formulaire soumis à la Securities and Exchange Commission (SEC) (autorité de régulation des marchés financiers des Etats-Unis). Le lecteur est invité à lire attentivement ces résumés.

A propos de Novartis
Novartis propose des solutions thérapeutiques destinées à répondre aux besoins en constante évolution des patients et des populations dans le monde entier. Novartis, dont le siège social est situé à Bâle, Suisse, propose un portefeuille diversifié de produits susceptibles de satisfaire ces besoins: médicaments innovants, génériques peu coûteux, vaccins préventifs, instruments de diagnostic ainsi que produits pharmaceutiques en automédication et pour la santé animale. Novartis est le seul groupe à occuper une position de leader dans ces domaines. En 2011, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires net des activités poursuivies s'élevant à USD 58,6 milliards et a investi environ USD 9,6 milliards (USD 9,2 milliards hors charges pour pertes de valeur et amortissements) dans la recherche et le développement (R&D). Le Groupe Novartis emploie quelque 124 000 collaborateurs équivalents plein temps et déploie ses activités dans plus de 140 pays. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre site http://www.novartis.com.

Novartis est présent sur Twitter. Pour vous tenir informé sur Novartis, enregistrez-vous sur http://twitter.com/novartis.

# # #

Relations de Novartis avec la presse

Ligne centrale des médias : +41 61 324 2200
Beth Calitri
Novartis Global Media Relations
+41 61 324 7973 (ligne directe)
+41 79 523 0198 (portable)
beth.calitri@novartis.com
Sabina Matter
Fondation Novartis pour un
Développement Durable
+41 61 696 23 82 (ligne directe)
+41 79 833 98 86 (portable)
sabina.matter@novartis.com

E-mail : media.relations@novartis.com

Des contenus multimédias Novartis sont disponibles sur le site www.thenewsmarket.com/Novartis
Pour toute question concernant le site ou les données d'inscription, veuillez contacter : journalisthelp@thenewsmarket.com.

 

The information in the press releases on these pages was factually accurate on the date of publication. These press releases remain on Novartis website for historical purposes only. Novartis assumes no duty to update the information to reflect subsequent developments. Readers should not rely upon the information in these pages as current or accurate after their publication dates.